Temps de lecture estimé : 6 minutes 0 0 votes Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésites pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

Allemagne – Château de Neuschwanstein & Füssen en Bavière

Pour nos vacances d’été, nous avons décidé de partir en Allemagne. Plus précisément au sud, en Bavière mais aussi en Bade-Wurtenberg, la région à l’ouest de la Bavière qui est frontalière avec la France. Nous avons pu également faire un crochet par l’Autriche ainsi que la Suisse. Dans un premier temps, je vais vous montrer la Bavière, en plusieurs parties. Notre voyage s’est étalé du 4 au 15 Juillet. Nous avons choisi d’avoir 2 hébergements pour pouvoir faire plus de choses et comme vous l’aurez compris, nous avons donc logé en Bavière la première semaine dans la petite ville de Pfronten [H]. Pour cette première partie en Bavière, nous verrons le célèbre château de Louis II de Bavière (Neuschwanstein) [1] et la jolie petite ville à côté, Füssen [2]. La frontière autrichienne est tout proche, elle est symbolisée par le trait gris foncé qui passe d’est en ouest sur la carte ci-dessous :

 

Voici quelques vues de notre hébergement à Pfronten en Bavière. Pfronten est une ville d’environ 8000 habitants, en pleine nature, au pieds des préalpes, avec des remontées mécaniques pour aller sur les sommets alentours, des tas d’activités sportives et/ou loisirs. Elle se situe dans l’arrondissement de l’Allgäu Oriental dans le district de la Souabe. J’ai trouvé notre hôte sur Airbnb, si vous souhaitez consulter sa fiche, c’est par ici. Waltraud était charmante, une vieille dame fan de Sissi l’Impératrice. Le logement était très mignon, un petit chalet très cosy. Petite information si vous êtes tentés un jour, elle ne parle qu’allemand et italien. J’ai d’ailleurs eu un peu de mal au début, après 7 ans d’allemand à l’école et bien plus à ne pas pratiquer, j’ai du me rendre à l’évidence,  je suis rouillée ! Ça fini par revenir un peu tout de même 🙂 :

 

Nous avons donc visité le château de Louis II de Bavière, alias le château de Neuschwanstein. Il se situe à 30 km à l’est de Pfronten. C’est le projet fou, le rêve, du roi Louis II de Bavière, sa construction date du 19ème siècle, c’est le premier site touristique allemand. Le château a été édifié sur un éperon rocheux haut de 200 mètres :

Château de Louis II de Bavière

 

Ce jour-là, il y avait beaucoup de monde et nous avons manqué de peu la visite, il ne restait presque plus de places pour le château, il a fallu attendre plus de 3 heures avant l’heure de la visite. Nous avons donc occupé notre temps en faisant une petite promenade vers le lac d’Alpsee juste à côté du château. Il y a également une passerelle appelée Marienbrück (baptisée ainsi du nom de la mère de Louis II) très longue qui donne une vue magnifique sur le secteur, mais malheureusement, lors de notre venue, elle était fermée. Sinon nous avons fait la rencontre d’un petit oiseau gourmand :

 

Il faut savoir qu’il n’y a que le 3ème étage et le 4ème qui se visitent mais c’est déjà pas mal. Pour la petite histoire, c’est en 1867, lors d’un voyage en France, que Louis II visita le château de Pierrefonds et eut l’idée de mélanger le style néo-gothique et le médiéval. Il s’y installe en 1884 mais décéda en 1886 dans des circonstances étranges. Nous avons entrepris la montée à pied vers le château, il faut compter environ 20/25 minutes, pas 30 ou 40 comme annoncé sur certains sites, ou alors si vous y allez en moonwalk. Pour les moins courageux, il y a une navette payante qui s’y rend :

 

Pendant notre attente, nous avons pu faire le tour des abords du château et nous avons pu découvrir cette superbe vue qui donne sur le nord. On aperçoit au fond le Forggensee (lac). J’ai réalisé pour l’occasion un petit panorama, avec simplement 2 photos :

Forggensee

 

Voilà enfin l’heure de la visite et c’est du chronométré. Il y a des départs de groupe toutes les 5 minutes, à la louche, nous devions être 30 ou 40. La visite se fait avec des audio-guides, comme cela, ils peuvent faire passer des groupes avec plein de langues différentes. Il y a juste un guide physique pour nous aider si nous avons un souci avec l’activation automatique de l’audio-guide lors de l’entrée dans un salle ou autre. Les photos sont interdites (snif) et je propose donc 2 photos qui viennent du site du château. La première est celle de la salle du trône, même s’il n’y a pas de trône, il était prévu, mais à sa mort cela ne fut pas réalisé. La coupole est décorée d’étoiles et la mosaïque au sol représente la terre avec sa végétation et sa faune. La pièce à droite est la salle des chanteurs. Il n’y eut jamais de représentations musicales, Louis II en fit un monument à la culture chevaleresque et au monde des légendes médiévales :

 

Voilà pour les vues de l’intérieur du château, ce sont mes salles préférées même si les autres plus petites pièces ont beaucoup de charme. Une vue de la cour intérieur et puis une vue de l’extérieur avec ces tours :

 

Je vous propose de découvrir maintenant la ville de Füssen, non loin du château. Nous y avons fait un saut le midi et le soir après la visite. Les ruelles sont colorées et typiques. On apprécie y flâner. Sur la photo de droite, le restaurant où nous avons mangé le midi est le « Gasthaus zum Schwanen » au Brotmarkt 4. C’était très bon avec des prix raisonnables, c’est apparemment tenu par des croates, il y a quelques plats typiques. Nous avons pris une saucisse avec du fromage et des frites, plat très courant par ici. D’ailleurs, si vous n’aimez pas les saucisses, n’allez pas en Allemagne ! :p Pour rappel, comme dans un très grand nombre de pays, l’eau à table est payante. Si vous avez remarqué que le mot « Schwan » revient souvent, c’est normal, il est lié à la région, ce mot veut dire « cygne » :

 

Au détour des rues, nous remarquons qu’il y a un bon paquet de jolies petites enseignes comme celle-ci, un régal des yeux. Nous avons testé les Schneeballen (boules de neige) au Schneeballcafé (Hutergasse 2). La vitrine en était remplie de toute sorte, ça avait l’air très appétissant, nous en avons donc testé une à la frangipane, ce n’était pas mauvais, mais on s’attendait à quelque chose de moins sec. On en a pris une pour 2, c’est bien nourrissant :

 

Le soir nous avons continué d’explorer les petites rues toutes plus mignonnes les unes que les autres :

 

Dans cette vieille bâtisse, il y a un petit marché de produits frais. La place est entourée de restaurants et cafés, elles est très agréable pour se promener :

Feuerhaus

 

Voilà pour cette première partie sur la Bavière ! J’espère que la visite vous a plu ! Connaissez-vous la Bavière ? Dans quels endroits êtes-vous allés ? Moi, j’étais allée en 2007 à Munich que j’avais beaucoup aimé !

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires