Temps de lecture estimé : 6 minutes 0 0 votes Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésitez pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

Danemark – Bière et château à Copenhague

Nous voici déjà dans l’avant-dernier article sur Copenhague. Si vous avez loupé les précédents, voici le lien du premier article et celui vers le second. Au programme, un petit tour vers les bâtiments de Carlsberg [2], brasseur originaire du Danemark et visite du château de Rosenborg [3]. Avant cela, je vous propose un rapide tour de quelques lieux divers et variés de Copenhague, en route !

copenhague3-carte

Quand nous sortons de la gare centrale de Copenhague, il y a juste en face un lieu très connu, les jardins de Tivoli [1]. Il s’agit d’un parc d’attractions, très ancien, puisqu’il a été ouvert pour la première fois en 1843, il est considéré comme l’un des plus anciens au monde. On y retrouve des manèges à sensation comme des montagnes russes ou d’autres plus calmes pour les enfants, mais également des restaurants, spectacles et concerts. Nous n’y sommes pas allés car l’entrée est très chère (un peu plus de 16 € par personne), on a failli y aller car il y avait une retransmission de match (on était au moment de la Coupe du Monde de foot) mais il fallait quand même payer l’entrée pour y accéder :

Il me semble qu’en tout, il y a 4 entrées à Tivoli, en voici donc une autre, plus jolie que celle en face de la gare centrale. Il y a énormément de monde à Tivoli, c’est une sortie très appréciée des touristes mais également des copenhaguois :

Tivoli

Dans le centre on retrouve un joli mélange de bâtiments anciens et modernes. Je suis restée un bon moment aux Axel Towers, cet ensemble de 4 bâtiments circulaires et pour certains reliés entre eux avec de sublimes courbes. C’est mon coup de coeur « architecture moderne » de la ville :

Ici nous croisons le chemin du Palads, un bâtiment très coloré qui abrite un cinéma avec 17 salles. Au détour des rues, nous trouvons aussi quelques street arts très sympas. On est tombé sur une petite impasse avec des mini-concerts et des bars, une sorte de petit espace communautaire :

Cela fait maintenant plusieurs fois que je vous parle de la gare centrale, mais je ne vous avais pas encore montré sa façade extérieure, un très beau bâtiment. A l’intérieur, au plafond, une très belle rose des vents que je n’avais pas remarqué lors de mes premiers passages :

Nous prenons le train et descendons à la station Calsberg dans le quartier de Valby, à l’ouest du centre-ville. Après 10 minutes de marche, nous arrivons dans la zone où se trouvent les bâtiments, il y a un musée et un centre d’affaires. Dans la rue Ny Calsberg Vej, on retrouve les célèbres éléphants Calsberg. Ils soutiennent une tour. La brasserie a été fondée en 1847 et détient d’autres marques de bières comme Tuborg, Kanterbrau, Grimbergen ou bien encore Kronenbourg :

Ce secteur est le site originel de la brasserie Calsberg. Les 4 éléphants sont faits en granite. Leurs construction s’achève en 1901, et la décoration des éléphants peut dérouter au début, on y voit des svastikas dessus, mais vu la date de construction, il va sans dire que ça n’a rien à voir avec les nazis. Ce symbole est très ancien, il signifie l’équilibre et la santé. On en a retrouvé des traces chez les vikings (et bien d’autres peuples), ce qui explique pourquoi le brasseur l’a repris. Après la seconde guerre mondiale, Carlsberg a fait supprimer la svastika de ses bouteilles :

Nous poursuivons ensuite la balade et nous descendons à Nørreport pour nous rendre au château de Rosenborg. Son histoire débute en 1606 quand Christian IV fit l’acquisition des terrains situés au nord-est et fit aménager un jardin d’agrément. Plusieurs ajouts et modifications eurent lieu et c’est en 1634 que le château pris sa forme définitive :

Rosenborg a été utilisé comme résidence royale danoise jusqu’en 1710 lorsque Frederik IV construisit un château plus spacieux à Fredensborg. Les pièces sont toutes beaucoup décorées, que cela soit au niveau des motifs des sols ou bien encore des murs et des plafonds :

r

La pièce avec le carrelage est une sorte de salle de bain, peu courante à l’époque, c’est le cabinet d’aisances. On se retrouve dans des pièces avec des plafonds hallucinants, il y a beaucoup de travail mais la multitudes de détails fait un peu tourner la tête. J’aime beaucoup plus en revanche les sols. On retrouve aussi une étonnante salle remplie de miroirs (ils coûtaient très cher à l’époque), inspirée de Versailles :

contact@annelandoisfavret.fr

Si vous vous attendiez à une décoration plus sobre à la photo suivante, c’est loupé ! Une grande tapisserie très végétale orne tout le pan de mur, les couleurs dominantes sont intéressantes. Dans une autre pièce, bien plus petite, et positionnée près d’une fenêtre, une horloge. Je trouve la réalisation très jolie, elle fait partie du dessous d’une cage, un objet assez étonnant, c’est la première fois que je vois ça. Plus loin, un plafond moins chargé que les précédents, il est graphique, cela rend bien dans la pièce :

Au deuxième étage, on trouve la salle des chevaliers, une superbe pièce tout en longueur. Elle a été achevée en 1624, et devait être à l’origine une salle de bal. Les tapisseries, au nombre de 12, ont été mises en place par Christian V pour illustrer les victoires des rois. Au plafond, on peut observer les armoiries de Frederik IV :

A l’extrémité gauche de cette salle, on trouve le trône des reines entouré de 3 lions d’argent. Dans cette grande salle on retrouve également une collection bien fournie de meubles en argent dont la plupart datent du 17ème siècle :

Le roi de la salle

Après avoir visité les différents étages, on poursuit la visite au sous-sol. On y retrouve les joyaux de la couronne. C’est beaucoup moins sécurisé qu’à la tour de Londres, et on peut même prendre des photos sans souci. Avant d’arriver aux joyaux, diverses expositions s’offrent à nous, c’est le cabinet vert. On peut voir des armes anciennes ou bien encore, comme ici, une petite sculpture en ivoire, les détails sont le résultat d’un travail minutieux :

Toutes les informations sur les objets n’étaient pas forcément indiquées, on retrouve des numéros et des QR codes. Même si je ne sais pas à qui ça a appartenu, j’ai pu apprécier ces beaux objets :

Très bien mise en valeur dans une vitrine, la couronne de Christian IV. Tous les joyaux de la couronne se trouvent à Rosenborg depuis 1830. Un peu plus loin, on croise aussi la couronne de Christian III :

Le sceptre de Frederik III est superbe, en tout cas c’est mon avis, c’est une superbe pièce et elle est très bien mise en valeur. Au détour des joyaux, nous avons un peu discuté avec d’autres français en vacances dans le coin, ils étaient également ravis de leur séjour. Nous poursuivons la visite, et apprenons que certains de ses objets sont encore portés par Margrethe II lors de cérémonies officielles :

Sceptre royal

Carnet pratique

Jardins de Tivoli | Vesterbrogade 3 – 1630 København V | Environ 16 € | Site

Palads | Axeltorv 9 – 1609 København

Eléphants Calsberg | Ny Calsber Vej – 1760 København

Château de Rosenborg | Øster Voldgade 4A – 1350 København | Environ 14,80 € | Site

J’ai encore découvert plein de choses à Copenhague. Que cela soit au niveau architecture, ancienne ou moderne, ou bien encore historique, il y a toujours quelque chose à voir et/ou à découvrir. J’ai trouvé les éléphants très originaux et le château de Rosenborg magnifique, surtout l’extérieur, c’est un petit bijou dans les styles flamand et néerlandais de la Renaissance. Qu’avez-vous préféré lors de cette balade ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires