Travel Marmotte Travel Marmotte

Suisse – Schaffhausen & chutes du Rhin

Changement de pays, nous voilà maintenant en Suisse, la frontière était toute proche de notre hébergement à Albbruck [H], il était donc plutôt tentant de faire un tour chez les helvètes. Lors de cette balade, nous irons visiter la ville de Schaffhausen [1] et ensuite nous irons admirer les chutes du Rhin [2], parmi les plus grandes d’Europe :

 

Schaffhausen est proche des chutes du Rhin, environ 10/15 minutes en voiture. Nous nous y sommes baladés un dimanche, donc les rues étaient un peu vides, d’autant plus qu’il devait faire au moins 34°C. Certains passants rasaient les murs. La ville compte un peu moins de 35 000 habitants et a un joli centre qui date de l’époque du Moyen-Âge. Lors de notre passage, une sorte d’exposition urbaine était en place, des bancs décorés de tout un tas de choses, ici des minions, je n’ai pas pu résister à prendre une photo :

Minions suisses

 

Nous sommes au bord du Rhin, de très belles vieilles bâtisses décorent les lieux et le fleuve a un côté apaisant. On remarque tout de même que le niveau de l’eau est bien haut, suite aux pluies diluviennes de Juin qui ont eu lieu dans tout l’Europe :

 

Le centre était donc très calme, agréable pour se balader, même si au fur et à mesure de la balade, la chaleur était de plus en plus écrasante. Une petite fontaine pour rafraîchir un peu tout ça :

Fontaine rafraîchissante

 

Les ombres étaient fortes, nous étions à l’heure du repas. Les rues sont composées de maisons colorées, certaines un peu moins et puis on remarque aussi pas mal de fenêtres avec de petites avancées. Sur la photo de droite la « haus zum Ritter », qui veut dire la maison pour les chevaliers. Elle date de 1492, et représente une grande fresque de style Renaissance représentant un chevalier (entre autres) :

 

Nous arrivons dans une rue commerçante, quelques cafés et restaurants sont ouverts. Honnêtement, quand on a vu les prix, on a fini au Mcdo, et en plus il était climatisé ! J’ai du mal à me dire que je vais manger un plat à 20 € qui est un simple plat à 10 € chez nous sans savoir si c’est bon. Le McDo (loin de moi l’idée d’en faire l’apologie hein) a des tarifs quasi similaires à ceux en France, c’est une option à envisager si on ne veut pas trop dépenser :

Restaurants de loin

 

Après manger, nous avons continué notre tour dans la vieille ville, nous avons encore rencontré quelques bancs originaux. Nous décidons de reprendre la voiture pour nous rendre aux chutes du Rhin. J’ai trouvé ces portes peintes en face du parking, mon radar à formes géométriques a sonné très fort 🙂 :

 

Nous sommes arrivés aux chutes du Rhin. Bon, ce n’est pas gratuit, pour nous mettre en jambes, c’est 5 CHF (francs suisses, soit environ 4,60 €) le parking. Le site est particulièrement beau, et je crois que si on se gare un peu plus loin et si on aime marcher un peu, il y a moyen de ne pas aller sur ces parkings. Rappelons-le, il faisait donc près de 35 °C, nous avons fait la queue au moins 30 minutes en plein soleil (quand il y a trop de monde, ça part un peu dans tous les sens, ce n’est pas prévu pour en fait). Autant vous dire que l’on a fait ici l’essentiel de notre bronzage d’été ! 🙂 Se balader à pied autour est gratuit, si vous souhaitez faire un tour en bateau, c’est payant. Il y a 6 formules différentes, celle qui va sur le piton rocheux au centre (10 CHF, celle que nous avons faite), sinon le grand tour, ou le tour qui amène également au château (Laufen) que l’on voit tout en haut à droite de la photo de gauche. On remarque tout de suite le débit affolant, mais rafraîchissant, du Rhin. Le débit moyen en été est de 600 m³ par seconde (record atteint en 1965 avec 1 250 m³ !) :

 

Voici une vue d’en haut depuis l’un des rochers au centre. Attention, si vous avez du mal avec les escaliers, laissez tomber, ils sont très raides, comme dans certains châteaux et en plus, il faut attendre un peu car la plateforme en haut ne peut pas accueillir beaucoup de monde, mais ça vaut le coup de se retrouver au cœur des chutes. Pour la petite histoire, les chutes se sont formées il y a plus de 15 000 ans, quand des mouvements de tectonique ont dévié le cours du Rhin. Elles sont hautes de 23 mètres et sont larges de 150 mètres :

Coque de noix

 

Voici le bateau du tour n°1 (celui que nous avons pris), il n’arrête pas les aller-retours. Le conducteur avait du mérite de naviguer dans ces eaux tumultueuses. Après notre tour en bateau, nous avons fait le tour à pied. Nous avons pris de la hauteur, et avons pu voir l’arrière des 2 rochers au centre des chutes :

 

Tout en haut, il y a une petite passerelle où l’on peut se poser et tremper ses pieds dans le Rhin les jours de fortes chaleurs, ce que je me suis empressée de faire, c’est très froid au début, mais après ça fait vraiment du bien :

Fracture

 

Voici une vue plus rapprochée des rochers au centre. On voit que les gens sont un peu serrés tout en haut. Le débit de l’eau est vraiment énorme, on la voit venir s’écraser sur ces rochers, bref, c’est impressionnant :

Rochers

 

Petit bonus de fin d’article. Le soir, en rentrant, nous avons vu ces nuages gigantesques se former au loin. Cela faisait quelques jours que l’on n’avait pas vu un seul nuage, ceux-là laissaient présager d’orages, et effectivement, nous en avons eu de très forts au cours de la nuit suivante :

 

Voilà pour cette première incursion en Suisse, alors, ça vous a plu ? Ça vous donne envie d’aller visiter ce coin ? Connaissez-vous Schaffhausen et les chutes du Rhin ? J’ai beaucoup aimé les chutes du Rhin, malgré la chaleur et l’attente, c’est à voir, c’est magnifique !

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 vote
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires