Temps de lecture estimé : 4 minutes 0 0 votes Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésites pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

Visite aux serres d’Auteuil à Paris, entre plantes tropicales et bâtiments classés

Si vous aimez les plantes tropicales, les cactus, la chaleur et les serres, alors je vous invite à lire cet article. Je me suis rendue dans le jardin des serres d’Auteuil dans le 16ème arrondissement de Paris. Ce jardin se trouve à côté de Roland Garros et dans le bois de Boulogne. C’est un des quatre pôles du Jardin botanique de la Ville de Paris avec le parc de Bagatelle également dans le bois de Boulogne, le Parc Floral et l’Arboretum dans le bois de Vincennes. Le jardin accueille plusieurs serres classées remplies de superbes plantes et fleurs !

[ Article mis à jour le 19 Avril 2020 ]

Sommaire

1. Le jardin et les serres

     1.1 Les plantes

Date de la visite : 26 Janvier 2014

Pays : France

Région administrative : Ile-de-France

Département : Paris (75)

Construction : 1897

Superficie : 7 ha

Type : Jardin botanique sous serres

Le jardin et les serres

C’est en 1761 que Louis XV fait construire au nord-ouest du parc de la Muette un jardin décoré comportant des serres et des parterres de fleurs. A la fin du 19ème siècle, Jean-Camille Formigé, l’architecte en chef du service des Promenades et Plantations de la Ville de Paris est chargé de créer un nouveau lieu de production horticole. La construction s’étale de 1895 à 1898. Les serres sont constituées de fonte peinte en bleu/vert.

Dans le jardin, on retrouve également une fontaine de Jules Dalou, un sculpteur français et des mascarons (ornement en forme de masque, de figure humaine) d’Auguste Rodin. Un jardin japonais ainsi qu’un jardin à l’anglaise et un à la française ponctueront votre visite. En 1968, la construction de l’échangeur d’Auteuil et du boulevard Périphérique supprime un tiers de la surface du jardin et entraîne le déménagement du centre horticole de la Ville de Paris à Rungis et Fresnes.

Les 5 serres principales, la grande serre ou Palmarium (crédits Groume), les serres est et ouest, la serre aux palmiers et celle aux azalées. Entre 1980 et 2001, des serres techniques sont construites, peintes en bleu dans l’esprit de Formigé ainsi qu’un ensemble de petites serres chaudes, plus performantes que celles du 19ème siècle et destinées à abriter les collections botaniques tropicales les plus délicates comme les orchidées, les fougères et les bégonias. Pour que vous vous y retrouviez, je vous propose un plan.

En 1998, le jardin et une partie des bâtiments qu’il contient sont inscrits au titre des Monuments Historiques et en 1999, le Palmarium est entièrement rénové. A partir de 2011, la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris souhaitent construire une extension à Roland-Garros, cela fait du jardin un espace disputé. Après de nombreux rebondissements, les associations de défense de l’environnement et du patrimoine doivent se plier au jugement. En 2016, les serres chaudes et techniques sont détruites pour faire place au chantier de construction d’un terrain de tennis entouré de gradins et de serres contemporaines.

Des arbres protégés ont également été arrachés pour ce chantier. Il y a déjà tellement peu d’espaces verts à Paris et les associations avaient proposées un projet alternatif réaliste d’extension qui aurait couvert une partie du dessus de l’autoroute A13, bref, un beau gâchis. Dans le Palmarium, vous pourrez croiser le chemin de quelques oiseaux, une volière s’y trouve.

Les plantes

On retrouve plus de 6 000 espèces végétales regroupées en collections thématiques. Parmi elles, des plantes originaires du Sahel ou bien encore de Nouvelle-Calédonie. Vous retrouverez également une très belle collection de ficus, philodendrons, bégonias et fougères. Des palmiers des Canaries accueillent à leur pieds un bassin de carpes japonaises. Il y a également des arbres remarquables comme un gingko, fossile vivant originaire de Chine. Un arbre à caramel, des lilas des Indes ainsi que des magnolias égayeront votre parcours.

Si vous préférez les orchidées ou les cactus vous ne devriez pas être déçus non plus, il y a énormément d’espèces. Dans les nouvelles serres construites à côté du terrain de tennis, extension de Roland-Garros, un tour du monde est proposé aux visiteurs, au travers de plantes de tous les continents. Entre le côté historique avec les serres de Jean-Camille Formigé et toutes les variétés de plantes, le dépaysement est total, on se laisse porter par ces odeurs de terres, de fleurs et cette sensation de chaleur et d’humidité propre aux serres tropicales. Pour vous rendre en transports en commun au jardin des serres d’Auteuil, il faudra descendre à la station Porte d’Auteuil de la ligne 10 du métro.

Carnet pratique

 

Serres d’Auteuil | 3 Avenue de la Porte d’Auteuil – 75016 Paris | Gratuit | Site

J’ai découvert tardivement les serres d’Auteuil, étant petite, j’avais plus l’habitude d’aller à celles du Jardin des Plantes. Je les trouve toutes très intéressantes et riches en espèces, mais si vous préférez faire une visite gratuite, je vous orienterai vers les serres d’Auteuil. Je ne suis pas une spécialiste, j’ai même plutôt une absence de main vert de manière générale (un comble pour des parents qui ont un temps vendus des fleurs), mais je sais apprécier tout de même les plantes, j’aime beaucoup les cactus et les succulentes notamment. Connaissez-vous ces serres ? Quelles sont vos espèces préférées ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires