Dans cet article, je vous propose de partir à la découverte d’un des plus beaux villages de France, Saint-Jean-de-Côle en Dordogne (24). Il regorge de vieilles pierres avec son château, son église au style particulier ou bien encore avec ses halles. Je m’y suis baladée à l’occasion des Floralies, un événement dédié aux fleurs et plantes en tous genres qui a lieu chaque 2ème week-end de mai, alors en route ! 🙂

Cet article a été rédigé dans le cadre du collectif interblogueurs « En France Aussi » qui fait la promotion de notre beau pays. Le thème du mois était « vieilles pierres », piloté par Annabelle du blog Matante A.

SE SITUER

 

Pays : France

Région administrative : Nouvelle-Aquitaine

Département : Dordogne (24)

Le village

Saint-Jean-de-Côle est un village médiéval de la Dordogne, classé parmi les plus beaux de France. Il se trouve en Périgord vert, dans le nord du département. Il est situé à 34 km de Périgueux, la préfecture. Je m’y suis rendue lors des Floralies, un événement dont je vous reparle un peu plus bas, ce qui embelli encore plus le village.

Son histoire démarre avec le prieuré ainsi que le château de la Marthonie. On retrouve de jolies places, comme Saint-Jean et de jolies maisons aux murs ocres. Les toits ne sont pas en reste, ils sont faits en tuiles brunes, ce qui leur a valu le 1er prix des Toits de France. Saint-Jean-de-Côle a connu les invasions anglaises ainsi que de nombreux sièges et pillages. C’est à partir du 19ème siècle que le village a bénéficié d’un regain économique grâce au chemin de fer entre Angoulême et Brive.

Les artères principales sont assez fréquentées par les touristes, n’hésitez pas à partir dans les petites ruelles, plus calmes. Vous y découvrirez de jolies maisons en vieilles pierres avec de belles décorations et végétations. Les habitants ont de l’humour avec le galet météo, lisez-bien le panneau. Rue du Fond du bourg, ne loupez pas quelques maisons à colombage. On note la présence, sur le territoire de la commune, d’un des plus importants gisements de quartz de haute qualité d’Europe.

La balade au bord de la Côle est très agréable, on peut s’y poser, de l’herbe nous tend les brins et admirer le magnifique pont qui l’enjambe. De nombreux détails architecturaux sont à dénicher, pensez à lever le nez. Le village n’est pas très grand, raison de plus pour prendre le temps et flâner.

Les monuments et vieilles pierres

Le prieuré a été construit au 11ème siècle, il abritait des chanoines. On y retrouve un cloître de style gothique en partie préservé et surmonté d’une galerie de style Renaissance. Le prieuré ne se visite que lors des Journées du Patrimoine. Le château de la Marthonie, date de 1083, avec des aménagements réalisés jusqu’au 18ème siècle. Un village s’est tout naturellement établi autour de ces 2 édifices. Le château est classé, on peut accéder à quelques salles basses et au grand escalier du 17ème. Vous pourrez voir entièrement le château de l’extérieur, depuis la place Saint-Jean.

L’église Saint-Jean-Baptiste est l’ancienne église prieurale datant du 12ème siècle, elle est classée et est de style romano-byzantin, peu répandu en Périgord. Seuls le chœur et le transept ont survécu aux différents conflits. Il existait une coupole, depuis l’intérieur, on remarque sans souci son ancien emplacement, des plaques de bois la recouvrent. Lors de mon passage, elle était décorée de fleurs et on pouvait voir une exposition photo. Accolée à l’église, une petite halle très mignonne.

Enjambant la Côle, un vieux pont gothique en pierre construit au 12ème siècle. Il est pavé de galets, un peu glissant j’imagine par temps de pluie, mais avec énormément de charme. Vous pourrez vous tremper les pieds dans la Côle avec vue sur ce magnifique pont. Plusieurs restaurants et cafés vont attendent pour finir de vous désaltérer.

  • Pour en apprendre plus sur le patrimoine du village, n’hésitez pas à faire le petit parcours Terra Aventura (Geocaching)

Les Floralies

Les Floralies ont lieu chaque année le 2ème week-end de mai. C’est une grande fête de la fleur, mais on y retrouve également des légumes, des plantes aromatiques et quelques autres stands en lien moins direct avec le sujet. Créé en 1982, on retrouve un large choix via des pépiniéristes, des horticulteurs et autres artisans, il y en a plus d’une centaine. J’ai croisé des gens très bien équipés avec leur brouette, il est vrai que certaines plantes sont assez encombrantes à transporter. Il y a un large choix de plantes, dont une grande partie est bio.

On retrouve des fleurs un peu partout, dans les petites rues, sur la place Saint-Jean ou bien encore dans les plus importants monuments du village. Cette année, le thème était l’Amour. Devant l’église, j’ai pu voir des mannequins représentant les amants de Vérone. Il y a plusieurs stands qui proposent des sandwichs ainsi que des boissons. Passez également faire un tour à la boutique de la maison Clovis, on peut y découvrir des gourmandises et surtout des alcools assez originaux, comme du vin de noix.

Une partie du centre est bouclée car l’accès est payant, 4 €. Si vous devez ressortir, il faudra vous faire mettre un petit coup de tampon sur la main. En effet, certaines maisons à colombage sont à l’extérieur tout comme certains restaurants et cafés. Je ne vous conseille pas les toilettes publiques, pas très modernes et une file d’attente assez longue, allez plutôt dans un café, cela sera l’occasion de faire une pause détente.

A lire aussi

Carnet pratique

A voir

 

  • Les Floralies » 24800 Saint-Jean-de-Côle » 4 € » Site

 

Salon de thé

 

  • Thé Zen » 74-68 Le Bourg – 24800 Saint-Jean-de-Côle

Le village de Saint-Jean-de-Côle est superbe, ses vieilles pierres et ses tuiles particulières lui donnent un cachet certain. Si vous aimez les fleurs, n’hésitez pas à vous y déplacer le 2ème week-end de mai, cela sera l’occasion de le découvrir encore plus beau. J’ai beaucoup aimé le vieux pont gothique au bord de la Côle, un super moment de détente. Pour prolonger la balade, sachez qu’il existe une voie verte de 17 km, cela devrait contenter vos pieds. La Flow Vélo passe par Saint-Jean-de-Côle, cette piste cyclable de 290 km relie la Dordogne à la Charente-Maritime, elle se termine (ou commence !) sur l’île d’Aix. Alors, qu’avez-vous pensé de ce village parmi les plus beaux de France ? Qu’avez-vous préféré ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Vous souhaitez épingler cet article sur Pinterest, c’est par ici :

Anne LANDOIS-FAVRET

Auteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J'apprécie les street arts et l'architecture. N'hésitez pas à me solliciter si vous avez des projets de voyages, de partenariat ou tout simplement me poser des questions ! :)
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires