Dans cet article, je vous propose de partir à la découverte de la ville d’Orléans située dans le Loiret (45), capitale de la région Centre Val-de-Loire. Son histoire est liée à Jeanne d’Arc, mais la cité johannique offre également de belles balades au bord de la Loire et de beaux monuments à admirer, alors en route ! 🙂

SE SITUER

 

Pays : France

Région administrative : Centre-Val-de-Loire

Département : Loiret (45)

Le centre-ville

Située au cœur de la Sologne et de la Beauce, à 120 km de Paris, Orléans est la ville la plus peuplée de la région Centre Val-de-Loire après Tours. Elle est l’ancienne capitale du Royaume de France au 5ème siècle et a vu bon nombre de sacres royaux.

La plupart des monuments se trouve au nord de la Loire mais la ville reste assez étendue, notamment au sud où une sorte de couloir nous amène au quartier de La Source où se trouvent notamment l’hôpital, l’université et de nombreuses entreprises ainsi que le Parc Floral.

Dans le centre-ville, appréciez les vieilles maisons à colombages, dont un grand nombre est coloré, ainsi que les petites rues pavées pleines de charme. L’incontournable et très visible cathédrale Sainte-Croix vous attend au bout de la rue Jeanne d’Arc. Au nord-ouest, la place du Martroi offre une belle vue sur une statue de Jeanne d’Arc ainsi que d’anciens bâtiments très bien restaurés. Vous y retrouverez divers commerces et si vous revenez vers la rue Jeanne d’Arc, les arcades devraient vous plaire bien qu’il y a un certain nombre de boutiques de luxe. Non loin de la cathédrale, on croise le chemin d’une statue dédiée à la Loire. Perdez-vous dans les petites rues, vous y ferez des rencontres étonnantes.

A certains endroits, il est encore possible de voir des vestiges de l’enceinte gallo-romaine ainsi que la Tour Blanche encore debout. Le châtelet, dont il ne reste qu’une partie du portail et une tour, est une forteresse qui date d’avant le 10ème siècle. Dans la ville, vous trouverez un grand nombre d’hôtels particuliers, les plus notables sont probablement la maison de Jeanne d’Arc, l’hôtel Groslot et l’hôtel Cabu.

Pour rejoindre les bords de Loire, il faudra repartir vers le sud. Le fleuve est large, on y trouve aussi quelques petites îles fréquentées par des oiseaux. Les berges ont été très bien aménagées, vos compagnons de route pourraient être des oies et des canards. En passant le pont George V, en vous retournant, vous aurez une très belle vue sur le centre et la cathédrale Sainte-Croix.

Jeanne d’Arc

On ne peut pas parler d’Orléans sans parler de Jeanne d’Arc. Les 2 sont liées depuis que cette dernière a participé a délivrer la ville, en 1429, du siège des Anglais, durant la guerre de Cent Ans. On retrouve donc une statue équestre place du Martroi mais également quelques élements dans la cathédrale ainsi que devant l’ancien Hôtel de Ville. Chaque année, vers début mai, se déroulent les Fêtes Johanniques, la ville lui rend hommage à cette occasion. Ces événements sont d’ailleurs inscrits à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel en France.

La « pucelle d’Orléans » a sa maison, elle se visite. C’est une très vieille maison à pan de bois, reconstitution des années 60 de la demeure de Jacques Boucher, trésorier général du Duc d’Orléans, qui hébergea Jeanne d’Arc du 29 avril au 9 mai 1429 durant le siège de la ville. A l’intérieur, on retrouve un film sur la guerre de Cent Ans et la vie de Jeanne d’Arc. Ensuite, à l’étage, le plus grand fonds documentaire sur Jeanne d’Arc et son époque vous attend, il y a plus de 37 000 documents.

La cathédrale

La cathédrale Sainte-Croix d’Orléans est une cathédrale de style gothique et néogothique. On la voit de loin, notamment depuis la rue Jeanne d’Arc, elle est classée depuis 1862. Construite entre 1601 et 1829, elle fait partie des 5 plus vastes cathédrales gothiques de France. Elle mesure 140 m de long et 53 de large avec une flèche culminant à 106 m. Jeanne d’Arc y priait et Henri IV lança sa reconstruction en 1601. Louis XIV finança les transepts qui lui rendent hommage en affichant sa devise et son soleil. On retrouve des boiseries et des vitraux dédiés à Jeanne d’Arc ainsi que 11 chapelles du 13ème siècle. Dans la tour nord se trouvent 5 cloches, elles font référence à des saints dont Sainte Jeanne d’Arc.

Le sol de la cathédrale comporte des dalles en damier et un soin particulier a été apporté aux éclairages, notamment vers le chœur. Avant de partir, vous pourrez faire une petite pause dans le jardin de l’évêché, pas très grand mais plutôt agréable.

Des visites guidées sont proposées par l’Office du Tourisme, vous pourrez également y visiter les tours. A diverses occasions, la cathédrale se retrouve parée de lumières sur sa façade, diverses manifestations offrent l’occasion de la découvrir ainsi.

Art Nouveau et Art Déco

Dans la ville, il est possible de voir du patrimoine Art Nouveau et Art Déco, l’endroit où j’en ai vu le plus est dans le nord du centre-ville. Orléans bénéficie de belles demeures des 19 et 20èmes siècles. A la fin du 19ème, la ville a connu une grande croissance, on retrouve des maisons plus typiques de cette période. Dès 1900, l’Art Nouveau fait son entrée, avec ses motifs floraux et ses courbes, soyez attentifs aux détails sur ces façades. L’Hôtel Moderne est un hybride entre néoclassicisme et Art Nouveau, sa façade se remarque assez facilement.

Dans les années 20 et 30, l’Art Déco arrive, et renoue avec un style plus ordonné. On y retrouve bon nombre de motifs géométriques si caractéristiques. Entre 1940 et 1944, des bombardements ont lieu et détruisent beaucoup de bâtiments. Des reconstructions sont faites, et comme dans beaucoup de villes, on retrouve une sorte de patchwork d’architectures.

Si vous aimez les bâtiments modernes, passez faire un tour à la gare d’Orléans, le toit devrait vous plaire. Et si vous aimez les courbes encore plus audacieuses, rendez-vous rue du Colombier pour observer le bâtiment de la FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain), qui nous emmène dans le futur. A voir également, la médiathèque et le pont de l’Europe.

L’hôtel Groslot

L’hôtel Groslot est un hôtel particulier du 16ème siècle, on le retrouve non loin de la cathédrale Sainte-Croix. Ce bâtiment fut également l’hôtel de ville mais de nos jours il accueille surtout la célébration des mariages. Fondé en 1552, il est classé depuis 1862. Il a été bâti sous l’impulsion de la famille Groslot et a notamment accueilli les rois François II, Charles IX ainsi que Catherine de Médicis.

Il se visite gratuitement, on en fait le tour en 30 min à 1h. Sur le perron, une statue de Jeanne d’Arc nous accueille, elle date du milieu du 19ème siècle. On peut y voir des traces de balles datant de 1944. Le rez-de-chaussée héberge le service administratif consacré à l’éducation et dans l’aile gauche, on retrouve la police municipale. Je trouve cet édifice superbe, sa façade est réalisée avec des briques rouges disposées en losanges. Il y a également un très bel escalier à double volée.

On visite la salle d’honneur, l’ancienne salle du conseil municipal avec ses nombreux noms aux murs, l’ancien bureau du maire ainsi que la salle des mariages. La décoration intérieure est de style gothique troubadour réalisée entre 1850 et 1854. A la fin de la visite, vous pourrez vous balader dans les jardins accessibles par la rue d’Escures. Il y a un mur classé Monument Historique depuis 1846, il est constitué des vestiges de la chapelle Saint-Jacques.

Le Jardin des Plantes

Le Jardin des Plantes se situe au sud de la Loire, juste en dessous du centre-ville historique. Il a été créé en 1834 et couvre 3,5 ha. C’est l’un des 3 grands jardins de la ville avec le Parc Floral de La Source et le Parc Pasteur. A l’ouverture, une partie des végétaux provenaient d’un jardin botanique plus ancien. Actuellement, on retrouve un jardin de roses, un jardin à la française, de petits jardins climatiques, une orangerie et des serres tropicales.

Des jeux pour enfants sont disponibles et des manifestations s’y déroulent régulièrement. On croise de jolies serres et on se balade sur des sentiers bordés de roseaux, c’est très agréable. Petit détail, on aperçoit quelques barres d’immeubles non loin, mais ça n’enlève rien au charme des lieux.

Street arts

Comme à Chartres, on retrouve beaucoup de mosaïques de Mifamosa, j’en ai croisé une bonne vingtaine. Il y a également quelques street arts de M. Chat, ce chat jaune et souriant. Il y en a de petits bien cachés ou de plus imposants. Le secteur des anciennes vinaigreries Dessaux compte quelques œuvres intéressantes, pour cela, rendez-vous vers la rue de la Tour Neuve. La Dactylo est également de la partie et on peut observer quelques collages bien réalisés. Comme toujours, baladez-vous au hasard, vous ne devriez pas attendre longtemps avant de croiser des street arts.

Hébergement

Mon hébergement était très bien situé, à l’est de la cathédrale Sainte-Croix, à 5 min à pied. Pour vous garer, aller un peu plus au nord, au parking du théâtre ou celui du centre de conférences, les prix sont assez intéressants et il y a plusieurs périodes où c’est gratuit. Dans la rue, c’est gratuit également, mais elle est tellement étroite qu’il est dur de trouver un place et c’est un peu risqué pour la carrosserie de votre voiture.

La rue est calme et l’appartement bien équipé et propre. Il n’y a pas de chambre, on dort dans le canapé. Il est très confortable et moelleux, mais si vous avez tendance à vous réveiller au moindre bruit, cela n’est peut-être pas indiqué car il grince à chaque petit mouvement. Si vous avez des difficultés pour vous déplacer, il n’y a pas d’ascenseur. Ce n’est qu’au premier étage mais les vieux escaliers en bois sont assez raides.

A lire aussi

Carnet pratique

A voir

 

  • Cathédrale Sainte-Croix » Place Sainte-Croix – 45000 Orléans » Site
  • Maison de Jeanne d’Arc » 3 Place du Général de Gaulle – 45000 Orléans » 6 € » Site
  • Hôtel Groslot » 2 Place de l’Étape – 45000 Orléans » Gratuit » Site
  • Hôtel Cabu » Square Abbé Desnoyers – 45000 Orléans » 6 € » Site
  • Jardin des Plantes » Place du Jardin des Plantes – 45100 Orléans » Site

 

Se restaurer

 

  • Oh Terroir » Place Sainte-Croix – 45000 Orléans » Site
  • Kogi » 149 Rue de Champagne – 45160 Olivet » Site

J’étais déjà venue à Orléans il y a quelques années, mais je n’avais visité le centre-ville que trop rapidement. L’impair est réparé, et j’ai pu voir l’intérieur des monuments, me balader plus longtemps dans les rues. J’ai été ravie de la grande quantité de street arts, j’ai beaucoup aimé l’hôtel Groslot et j’ai trouvé les bords de Loire très agréables. La cathédrale Sainte-Croix bénéficie d’un bel éclairage, ce qui n’est pas toujours le cas dans les édifices religieux. Le centre-ville est très mignon, j’ai adoré les vieilles maisons à colombages avec des couleurs assez soutenues. Connaissez-vous Orléans ? Qu’avez-vous aimé dans cette visite ? Quels sont vos endroits préférés dans la capitale de la région Centre Val-de-Loire ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Anne LANDOIS-FAVRET

Auteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J'apprécie les street arts et l'architecture. N'hésitez pas à me solliciter si vous avez des projets de voyages, de partenariat ou tout simplement me poser des questions ! :)
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires