Temps de lecture estimé : 5 minutes 0 0 votes Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésites pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

Les églises fortifiées de la Thiérache et le village de Parfondeval

Dans cet article, je vous propose de partir dans le nord de l’Aisne (02), dans la région de la Thiérache. Nous y découvrirons des églises fortifiées, typiques du secteur ainsi que le village, classé parmi les plus beaux de France, de Parfondeval, alors en route !

Publication : 4 Juillet 2021

Lecture : 5 minutes

Présentation en vidéo

Les églises fortifiées de la Thiérache

La région compte environ 60 églises fortifiées, la plupart se trouvent dans l’Aisne mais on peut également en croiser quelques unes dans le Nord et les Ardennes. Ces aménagements, sur des églises existantes, s’étalent du Moyen-Âge jusqu’au 17ème siècle. Ce sont les villageois eux-mêmes qui les ont réalisés, afin de résister aux assauts des ennemis. En effet, la région, étant près de la frontière, a subit de nombreux pillages et brigandages au cour de son histoire aussi bien par les troupes françaises qu’étrangères. Dès le 16ème siècle, elle voit l’armée de François Ier et celle de Charles Quint s’affronter et subit aussi la guerre franco-espagnol de 1635 à 1659.

L’édifice le plus imposant est sûrement le château de Guise, situé non loin du familistère, avec ses 17 ha de fortifications et son grand donjon. Pour ma part, je me suis arrêtée à Flavigny-le-Grand-et-Beaurain, à côté de Guise, pour voir l’église Saint-Médard. Elle est située légèrement à l’écart du village, on peut voir l’intérieur, mais quand je suis passée, c’était fermé. On la repère de loin avec ses 4 petites tourelles aux toits brillants.

Je me suis ensuite dirigée à l’est, à Englancourt, qui se situe d’ailleurs juste à côté de Marly-Gomont, une commune rendue célèbre par la chanson de Kamini (pour ceux qui connaissent), le village a aussi son église fortifiée. A Englancourt, le clocher a également été transformé en forteresse, 2 très hautes tours dominent le secteur. On a d’ailleurs une très belle vue sur la région depuis le parking juste à côté. Comme l’église de Flavigny, on peut rentrer dans l’église Saint-Nicolas. Cette fois-ci, j’ai eu plus de chance, j’ai pu y faire un tour. La décoration est simple et l’intérieur pas très grand, cela peut surprendre quand on voit les dimensions extérieures. Comme pour Saint-Médard à Flavigny, un cimetière fait le tour de l’édifice.

Toutes ces églises seront l’occasion de découvrir le coin, qui propose également des randonnées. Des cartes avec les églises encore visibles (il y en avait encore plus avant), sont disponibles en office de tourisme et parfois dans certaines églises. Vous pourrez aussi faire un circuit, proposé par l’office de tourisme de la Thiérache.

Village classé de Parfondeval

Parfondeval est le seul village classé parmi les plus beaux de France de l’Aisne. On retrouve aussi Gerberoy en Picardie, mais il se trouve dans l’Oise. On y retrouve des maisons en briques rouges typiques avec des toits en ardoise, le village est bien conservé. Il comporte une église fortifiée, l’église Saint-Médard, classée au titre des Monuments Historiques depuis 1995. L’intérieur se visite, il est plus grand que ceux des précédentes églises et l’on peut également monter au premier étage. Depuis la salle de refuge, on pourra voir les cloches ou bien observer discrètement les personnes au rez-de-chaussée, une sorte de hublot se trouve au plancher. Une petite scénographie a également été mise en place pour relater l’histoire des églises fortifiées.

Un cimetière fait le tour de l’église, proportionnellement, il est plus petit que celui des églises précédemment vues. Je suis ensuite partie à la découverte du village, on y retrouve une ancienne grange et quelques panneaux explicatifs sur l’habitat traditionnel de la Thiérache. Le centre du village a la particularité d’accueillir un étang, il est d’ailleurs habité par quelques batraciens, qui, si vous ne faites pas trop de bruit, réaliseront un petit concerto. Il y a des tables de pique-nique disposées autour de l’étang pour vous poser tranquillement. Sur la place, un restaurant vous attend, « le Relais de la Chouette », je ne l’ai pas testé mais la cuisine y semble locale. Vous pourrez également croiser le chemin d’un lavoir et d’une église protestante, des circuits sont proposés pour ceux qui le souhaitent.

Le musée « la maison des outils d’antan » vous propose plus de 2 000 outils de la vie et de l’artisanat rural, principalement de la première moitié du 19ème siècle. La commune reste tournée vers les activités agricoles, on y retrouve des vergers, des pâturages, des champs de maïs ou bien encore de colza. Au gré de votre balade, vous remarquerez peut-être, sur les maisons de briques, des motifs dessinés, principalement en forme de quadrillage, faits avec des briques vitrifiées qui sont de couleur plus foncée. On retrouve également ce genre de motifs en Normandie ou bien encore en Pologne. Des variantes existent en forme de cœur (comme à Englancourt par exemple), de blasons ou bien avec des dates.

A lire aussi

Carnet pratique

 

  • A voir

Eglise Saint-Médard de Flavigny-le-Grand-et-Beaurain » 02120 Flavigny-le-Grand-et-Beaurain

Eglise Saint-Nicolas d’Englancourt – 2 Rue Saint-Nicolas – 02260 Englancourt

Eglise Saint-Médard de Parfondeval » 5 Rue Principale – 02360 Parfondeval

Présentation de quelques églises fortifiées de la Thiérache » Site

 

  • Se restaurer

Le Relais de la Chouette » 2 Rue de la Place – 02360 Parfondeval » Site

J’ai beaucoup aimé parcourir la région de la Thiérache pour découvrir quelques unes de ses églises fortifiées, celles que j’ai vu sont superbes. Ce sont de belles constructions, plutôt imposantes dans l’ensemble, et on comprend mieux pourquoi ces fortifications ont été construites. J’ai aimé chercher les motifs en briques vitrifiées, certains sont bien cachés. Le village de Parfondeval est très bien conservé, il offre une belle représentation des habitats traditionnels du secteur. Son église fortifiée est la pièce maîtresse du village, mais n’hésitez pas à faire un tour dans les petites rues. Le village reste assez petit, on en fait vite le tour, prenez donc le temps pour vous attardez sur des détails, vous poser près de l’étang ou bien encore déguster les plats du Relais de la Chouette. Connaissiez-vous la Thiérache ? Ses églises fortifiées ? Qu’en avez-vous pensé ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires