Dans cet article, nous allons découvrir quelques pépites dans la région de la Haute-Corrèze et juste à côté. Tout d’abord, nous nous rendrons sur un site archéologique, perdu en pleine nature, ensuite nous irons visiter le village de Variéras, célèbre pour ses maisons à toit de chaume, et pour finir, nous nous baladerons dans le village de Treignac, une petite cité qui ne manque pas de caractère, alors en route ! 🙂

SE SITUER

 

Pays : France

Région administrative : Nouvelle-Aquitaine

Département : Corrèze (19)

Le site des Cars

Les ruines gallo-romaines des Cars se situent entre les communes de Saint-Merd-les-Oussines et Pérols-sur-Vézère. Le site est composé d’un ensemble funéraire et d’une villa, il date de la première moitié du 2ème siècle après J.-C. Les ruines sont classées Monuments Historiques en 1935 et on peut retrouver des objets du site au musée de Meymac. Le nom donné aux ruines proviendrait du latin quadratus, qui signifie gros bloc de pierre taillé.

Marius Vazeilles, un expert forestier et passionné d’archéologie, arrive sur le plateau de Millevaches en vue de le reboiser. En 1917, lors d’un repérage dans des champs, il observe un berger adossé à une pierre circulaire dépassant du sol, le Bac des Cars, les fouilles débutent en 1936. Dans le département, on trouve également d’autres sites gallo-romains comme les arènes de Tintignac ou bien encore le site des Jaillants près de Pradines. Ces sites témoignent de l’implantation de la civilisation gallo-romaine dans la montagne limousine.

Les 2 monuments funéraires furent longtemps pris pour un temple, il s’agit en réalité d’un sanctuaire mais aucune divinité n’y est vénérée. Au 3ème siècle, des barbares sont venus piller les lieux, certains blocs de pierre ont été dissociés. En s’enfonçant dans la forêt, après un petit ruisseau, on découvre les vestiges d’une villa gallo-romaine. Elle avait l’eau courante et le chauffage, elle était décorée de mosaïques et d’enduits peints. Suite à un incendie (probablement), le bâtiment a été reconstruit et agrandi.

Dans un angle de la villa, le Bac des Cars, une grande cuve en pierre, pouvait stocker plusieurs milliers de litres d’eau. Elle est faite dans un seul bloc de granite qui pèse environ 8 tonnes. On retrouve également des restes de thermes ainsi que 2 cuisines. Vous pouvez opter pour une visite commentée (gratuite en juillet/août, payante le reste de l’année) avec un médiateur ou bien découvrir le site par vous même, des panneaux descriptifs jalonnent le parcours. Durant l’été, un café terrasse est ouvert, on retrouve également une petite boutique qui propose des produits locaux et des spectacles sont également proposés.

Le village de Variéras

Non loin du site des Cars, à Pérols-sur-Vézère, se trouve un petit village niché au cœur du plateau de Millevaches, Variéras. Il a la particularité d’avoir tous les toits des maisons recouverts de chaume. En 1963, Maurice Gorsse, décide de restaurer le fournil familial en le recouvrant de chaume, comme à son origine. Jean Ségurel, un célèbre accordéoniste, est séduit par cette réalisation, il lui en commande une. Plus de 10 ans plus tard, Maurice Gorsse se lance le défi de faire revivre le village et y arrive.

Actuellement, on peut voir plus de 70 chaumières, son fils Denis, a repris le flambeau. On retrouve également plusieurs lotissements avec des spécificités. Le Domaine des Dames, le plus ancien, qui voit ses maisons porter des noms de femmes et dont les boîtes aux lettres sont encastrées dans des blocs de granite. Le Domaine des Croux, avec des chalets qui ont des ossatures en bois et pour finir, le Domaine de Dolmen, le plus récent, qui comporte des couleurs plus soutenues et des architectures plus modernes.

Lors de votre visite du village, n’oubliez pas de respecter les habitants, le village n’est pas un musée à ciel ouvert, les propriétés sont privées, il faut rester sur la voie publique. Ne partez pas sans faire un tour au vieux pont de Variéras, il daterait de l’époque carolingienne. Il possède une arche unique et est le lieu de passage de plusieurs sentiers de randonnée.

La cité de caractère de Treignac

Treignac est une commune labellisée Petite Cité de Caractère, elle est située dans le parc naturel régional de Millevaches, entre 400 et 500 m d’altitude au pied du massif des Monédières, elle est bâtie dans les gorges de la Vézère. Les maisons sont faites en granite et on y retrouve également des colombages. Cette cité médiévale regroupe de jolis points d’intérêt comme un pont du 13ème siècle, une halle aux grains, une tour panoramique du 15ème siècle ainsi que plusieurs églises.

La plus remarquable est sûrement la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix, construite en 1626, mairie de la commune jusqu’en 1987 et qui sert actuellement de salle de réunion au conseil municipal ou bien encore de salle de musée. Elle possède un clocher tors, sa flèche est spiralée. Ce type de clocher est assez rare en Europe, on n’en compte qu’une centaine environ. Celui de Treignac est très complexe dans sa structure et a été construit volontairement comme cela.

L’église Notre-Dame-des-Bans date, quant à elle, du 13ème siècle et a été construite dans le style gothique. La maison Lachaud Sangnier (1573) est une auberge située sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur la voie de Rocamadour. Elle voit naître Charles Lachaud, un célèbre avocat du 19ème siècle. Vous croiserez sûrement le chemin de la porte Chabirande, elle date du 13ème siècle, époque de la naissance de la ville murée. C’est la dernière porte qui reste de cette époque, elle marquait la limite avec le quartier des Bans, en contre-bas du village.

Quand on se balade dans la partie basse, on évolue près de la Vézère, qui est réputée mondialement pour le canoë et le kayak. On peut également y voir de jolies maisons au bord de l’eau, on y croise de petits cafés et autres boutiques ainsi que 2 statues dans un style très contemporain de Jacques Chirac et François Hollande, 2 figures du département. Elles sont l’œuvre d’un sculpteur argentin, mais elles ont vocation à bouger de temps à autre, vous ne les croiserez pas forcément lors de votre venue à Treignac.

Au nord de la ville se trouve le lac des Bariousses, on y retrouve une base de loisirs sur sa rive droite. C’est un lac artificiel sur la Vézère, il est alimenté par le barrage de Treignac. Encore un peu plus au nord, une petite cascade vous attend, celle du saut de la Virole. Si vous souhaitez faire une pause déjeuner, je vous propose l’auberge des Bruyères à Saint-Hilaire-les-Courbes, à 10 km au nord de Treignac, l’accueil est chaleureux, la nourriture très bonne et l’ambiance est à la bonne franquette avec ses petites nappes à carreaux.

A lire aussi

Carnet pratique

A voir

 

  • Site des Cars » Mairie – 19170 Saint-Merd-les-Oussines » Visites guidées gratuites en été » Site
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Paix » Place de la Halle – 19260 Treignac
  • Eglise Notre-Dame-des-Bans » Place Marc Sangnier – 19260 Treignac

 

Se restaurer

 

  • Auberge des Bruyères » Le Bourg – 19170 Saint-Hilaire-les-Courbes » Site

J’ai beaucoup aimé cette balade historique sur le plateau de Millevaches. Les constructions des villages sont assez surprenantes comme à Variéras et le site des Cars est un bel exemple de la présence des peuples gallo-romains dans la région. Le lieu est, en partie, situé en forêt ce qui rend la balade assez particulière. Le village de Treignac est très mignon et chargé d’un riche patrimoine. Qu’avez-vous préféré ? Connaissiez-vous la région ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Vous souhaitez épingler cet article sur Pinterest, c’est par ici :

Anne LANDOIS-FAVRET

Auteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J'apprécie les street arts et l'architecture. N'hésitez pas à me solliciter si vous avez des projets de voyages, de partenariat ou tout simplement me poser des questions ! :)
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires