Temps de lecture estimé : 5 minutes 5 1 vote Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésitez pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

Que voir à Evry-Courcouronnes dans l’Essonne ?

Dans cet article, nous allons partir visiter la ville d’Evry-Courcouronnes, préfecture de l’Essonne (91). C’est une ville moderne, pas toujours très attirante au premier abord et pourtant, elle cache quelques petites pépites. Partons découvrir sa cathédrale à l’architecture surprenante ou bien encore une pagode bouddhiste nichée entre une nationale et un parc, alors en route !

Publication : 7 Novembre 2021

Lecture : 5 minutes

Se situer

 

Pays : France

Région administrative : Ile-de-France

Département : Essonne (91)

La cathédrale de la Résurrection

Evry-Courcouronnes est la préfecture du département de l’Essonne (91) et se situe à environ 35 kilomètres au sud de Paris. Dans le centre-ville, on retrouve la préfecture, la chambre de commerce et d’industrie, la mairie, une gare RER ou bien encore le centre commercial Evry 2 et bien sûr, la cathédrale de la Résurrection Saint-Corbinien.

C’est une cathédrale de confession catholique qui est construite en briques rouges. Elle a été ouverte le 11 Avril 1995 et son architecte est Mario Botta qui a également réalisé le musée d’art moderne de San Francisco. Exceptée la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille de Lille, achevée en 1999 mais entamée en 1854, et celles de Saint-Étienne et de Créteil, construites au 20ème siècle en tant qu’églises et élevées ensuite seulement au rang de cathédrale, la cathédrale d’Évry-Courcouronnes est la seule construite en France métropolitaine au 20ème siècle.

Devant la cathédrale, il y a un joli parvis, avec des jets d’eau qui doivent être bien rafraîchissant en été. Si vous levez les yeux assez haut, vous remarquerez sûrement qu’il y a des arbres sur le toit incliné.

A l’intérieur de l’édifice, on constate que c’est très lumineux, en effet, il y a une grande fenêtre tout au fond ainsi qu’au plafond. Les volumes sont impressionnants et on y trouve un grand nombre de places assises. Il y a plusieurs niveaux à l’intérieur, dans certains couloirs, je croise quelques tableaux, il y a également un petit musée portant le nom de Paul Delouvrier, un haut fonctionnaire français, qui a été inauguré en 2007 et l’on retrouve aussi le centre d’art sacré.

La pagode Khánh Anh

La pagode Khánh Anh est une pagode bouddhiste vietnamienne, c’est actuellement la plus grande d’Europe, elle est rattachée à la Congrégation Bouddhique Vietnamienne Unifiée et elle fût administrée par le Grand Vénérable Thich Minh Tâm (1940-2013). On la retrouve dans le quartier du Parc aux Lièvres, au bord de la Nationale 7 et sur une colline dominant la vallée de la Seine.

Les premières études pour sa construction furent lancées en 1992, la construction débuta en 1995. Les fondations n’ont été achevées qu’en 1998 et en 2002, la statue de Bouddha fut installée dans la grande salle de prière. La première cérémonie eut lieu en 2004 et le 12 Août 2008, la pagode fut officiellement inaugurée par le Dalaï Lama.

La pagode se situe sur un terrain de 4 000 m² et est construite en béton armé. On retrouve plusieurs stûpa, des structures architecturales bouddhistes, qui sont ici en forme de tours. Il y a des salles d’activités culturelles ainsi que des locaux administratifs. La plus grande salle, la pièce centrale à découvrir est la salle de prière, elle peut accueillir 1500 personnes. On peut donc y voir une statue de Buddha de 5 tonnes recouverte de feuilles d’or et fabriquée en Thaïlande. Les tuiles sur le toit son vernissées et proviennent de Chine.

Attardez-vous dans la salle de prière pour admirer les cloches avec leurs superbes détails ou bien encore une bibliothèque cachée derrière un tambour. Dehors, il y a tout autant de détails à dénicher, que cela soit sur les stûpa ou bien les rambardes et escaliers. Un petit jardin, avec un plus petit Bouddha, vous accueille également avec ses petits arbustes et ses jets d’eau apaisants. Au rez-de-chaussée, on retrouve une grande salle qui sert de cantine aux fidèles le dimanche, les odeurs ouvrent terriblement l’appétit.

Pour prolonger la balade

Si vous souhaitez rester sur Evry-Courcouronnes après ces 2 visites, je vous propose plusieurs balades thématiques. Tout d’abord, vous pourrez parcourir le centre-ville à la recherche de street arts. La commune fait partie du projet Wall Street Art, un festival dont on retrouve des fresques et de plus petites réalisations entre l’Essonne et la Seine-et-Marne.

Ensuite, je vous propose, toujours dans le centre, de parcourir les rues à la recherche de bâtiments aux architectures modernes et colorées. Je leur ai d’ailleurs consacré une galerie sur mon site pro, intitulée ArchiEvry, je vous invite à y faire un petit tour.

Si vous préférez des balades plus axées sur la nature, la ville d’Evry-Courcouronnes possède plusieurs parcs et des balades sur les bords de Seine. Je vous propose de vous plonger dans ces lieux via cet article. A cette occasion, j’avais d’ailleurs eu un coup de cœur pour le parc des Tourelles.

A lire aussi

Carnet pratique

 

  • A voir

Cathédrale de la Résurrection » Cour Mgr Roméro – 91000 Évry-Courcouronnes » Site

Musée Paul Delouvrier » 12 Le Clos de la Cathédrale – 91000 Évry-Courcouronnes » Gratuit » Site

Pagode Khánh Anh » Parc aux Lièvres – 8 Rue François Mauriac – 91000 Évry » Gratuit (les dimanches après-midi) » Site

Evry-Courcouronnes est une préfecture un peu austère de prime abord, comme d’autres en Ile-de-France. Elle abrite beaucoup de bâtiments administratifs et des constructions assez récentes qui ont poussé comme des champignons assez récemment. A part les amateurs d’architectures modernes, le centre ne retiendra peut-être pas l’attention de tous. Il y a pourtant des choses à y voir, un grand nombre de bâtiments ont été réalisés avec des briques rouges et la cathédrale attirera probablement votre œil. J’ai adoré visiter la pagode, les personnes qui s’en occupent sont d’une grande gentillesse pour ne rien gâcher. J’aime également y dénicher des street arts ou des immeubles colorés qui seraient passés sous mon radar. Quelle est la visite que vous avez préféré ? Quels sont les endroits que vous aimez à Evry-Courcouronnes ? Connaissiez-vous cette ville ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

5 1 vote
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires