Temps de lecture estimé : 11 minutes 0 0 votes Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésites pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

Se détendre dans les parcs et espaces verts de l’est de l’Essonne

Vous habitez en Essonne, ou êtes de passage, et souhaitez découvrir les parcs et jardins dans l’est du département, cet article est fait pour vous. Je vous propose une sélection pour vous détendre dans de jolis espaces verts, que cela soit dans les bois ou au bord de l’eau, vous découvrirez des espaces naturels sensibles au calme à la rencontre de la faune et de la flore locales. Cet article participe au rendez-vous inter blogueurs #EnFranceAussi. Le thème, initié par Virginie du site Les aventures d’Arthur et Thibaut, est « se la couler douce », alors en route !

Publication : 1er Mai 2021

Lecture : 11 minutes

Parc de Villeroy à Mennecy

Le parc de Villeroy s’étend sur 108 ha, il est situé sur la commune de Mennecy qui en devient propriétaire en 1972. A l’entrée, on y retrouve un grand parking tout en longueur, l’allée des sycomores, qui nous amène vers des installations telles qu’un théâtre, un collège départemental ou bien encore un conservatoire de musique.

Là débute la balade, tout d’abord, vous découvriez de grands espaces verts, où les enfants auront largement la place de s’amuser. En progressant un peu, vous croiserez sûrement l’allée des platanes ou bien celle des hêtres pourpres. Un peu plus loin, vous aurez l’occasion de voir les vestiges d’un ancien château Renaissance ainsi que ses douves. Actuellement, ce sont des moutons et des chèvres qui peuplent ce lieu qui leur offre de l’herbe en abondance.

Il y a également les restes d’un système hydraulique du 17ème siècle comportant une série d’aqueducs souterrains qui alimentaient le parc et son château, ils se visitent sur rendez-vous. Une petite forêt démarre en suite, elle daterait du 16ème siècle. Vous tomberez forcément sur l’allée des séquoias, labellisée « arbres remarquables de France » depuis 2001. Cet ensemble, planté en 1887, est quasiment unique en Europe, l’allée longue d’environ 800 m, est composée de 134 arbres âgés d’environ 140 ans et s’élevant à plus de 30 m de haut. Plusieurs bancs sont à disposition pour se détendre et profiter des bienfaits de la forêt mais vous pourrez aussi vous étendre sur l’herbe si vous préférez. A voir également dans le secteur, les Etangs de Vert-le-Petit, des prairies humides où l’on récoltait la tourbe dans le passé.

Ce que j’aime le plus au parc, c’est la partie forêt avec l’allée des séquoias. Ces arbres sont magnifiques, vous pourrez vous poser en dessous et profiter de l’ombre qu’ils vous apporteront. Le secteur de la forêt est plus calme que le grand espace vert à côté des ruines du château, ce qui est assez logique.

Domaine de Montauger à Villabé et Lisses

Acheté en 2002 par le Conseil Départemental de l’Essonne, le domaine de Montauger se situe sur les communes de Lisses et de Villabé niché dans les basses vallées de l’Essonne et de la Juine. Il s’étend sur 15 ha, au pied des coteaux de Brie et accueille la Maison de l’Environnement logée dans un ancien château du 18ème siècle. Le site est classé Espace Naturel Sensible, il abrite une grande palette de milieux comme des marais, des prairies ou bien encore des vergers qui comptent une centaine d’arbres.

Deux observatoires ornithologiques sont à disposition pour découvrir les espèces locales ou de passage et des expositions sont organisées dans le château. Des ateliers sont également proposés, notamment pour les groupes scolaires à des fins de sensibilisation à la protection de la biodiversité et au développement durable. On peut observer un beau spécimen de tronc fossilisé provenant d’une sablière du nord du département.

Le domaine propose une grande variété de balades, entre petites allées au bord de l’eau, grande plaine remplie d’arbres fruitiers et petits espaces potagers qui comportent notamment des variétés oubliées. Lors de ma visite, j’ai également croisé des vignes remplies de petits lézards, un hôtel à insectes ou bien encore la Lézardière, un ancien hangar agricole datant des années 50. Quelques semoirs et charrues sont exposés pour témoigner du patrimoine agricole de l’Essonne. Pour prolonger la découverte du secteur, tentez le marais de la Grande Île à Mennecy, un Espace Naturel Sensible avec de jolis petits ponts.

Ce que j’aime au domaine, c’est la diversité des milieux, les potagers et vergers ainsi que les observatoires ornithologiques. J’aime également son calme, il n’est pas encore connu de tous.

Bords de Seine à Evry

Evry-Courcouronnes, la préfecture du département, est longée par la Seine à l’est. On y retrouve le quartier d’Evry-Village, ancien cœur historique de la ville. Les bords de Seine, avec le chemin de halage, offrent de jolies balades. L’accès est facilité par la présence de la ligne D du RER qui longe le fleuve, vous pourrez descendre aux gares de Grand Bourg ou d’Evry Val-de-Seine.

Vous pouvez franchir la Seine au barrage-écluse et vous vous retrouvez sur la commune de Soisy-sur-Seine. Les écluses et le barrage bénéficient ponctuellement de visites commentées, sur réservation, où l’on peut découvrir le métier d’éclusier et le fonctionnement du barrage. Des espaces verts avec bancs et tables de pique-nique vous sont proposés pour vous détendre et vous restaurer en profitant de la vue. En vous baladant vous pourrez croiser le chemin de quelques street arts et observer le ballet des passages des péniches. Vous pourrez, en allant plus au nord, découvrir le lac de l’Arbalète entre Grigny et Viry-Châtillon, on y retrouve notamment des îlots où l’on peut observer différentes espèces d’oiseaux.

Ce que j’aime aux bords de Seine d’Evry-Courcouronnes c’est surtout le secteur de l’écluse, il offre une très belle vue sur la région, on peut également mieux se rendre compte du volume d’eau qui passe par l’ouvrage, c’est très impressionnant.

Bords de Seine au Plessis-Chenet

Les bords de Seine peuvent rapidement changer d’aspect, il suffit pour cela d’aller vers le sud à hauteur de la commune du Coudray-Montceaux, au Plessis-Chenet. Là encore, on retrouve une écluse, qui me semble plus imposante que celle d’Evry. La passerelle est moderne, tout en métal et offre une magnifique vu sur un virage de la Seine. Elle semble moins large à cet endroit et le paysage est un peu plus vallonné.

Le barrage est souvent le théâtre de rassemblements d’oiseaux, on peut y retrouver des oies bernaches, des canards et des grands cormorans. Ils profitent des lieux pour se reposer, se sécher les plumes et être au soleil. Si vous souhaitez en observer, c’est ici qu’il faut aller, ils sont en grand nombre et ne bougent pas trop. Le site est facilement accessible, la gare du Plessis-Chenet est à 2 minutes à pied de l’écluse, le RER D dessert cette gare. En voiture, il est même plus compliqué d’y aller, il faudra vous garer dans le bourg sur les hauteurs et descendre pendant presque 15 min.

Le chemin de halage vous offre de longues balades sur plusieurs kilomètres, en continuant au sud-est, vous pourrez même passer en Seine-et-Marne à Saint-Fargeau-Ponthierry. Là-bas, un club nautique vous attend et un autre virage de la Seine. Vous pourrez peut-être vous garer sur le chemin de halage, mais il est peu large, et comme il y a des habitations, je ne peux pas vous garantir que cela soit la solution miracle pour se stationner sans gêner.

Ce que j’aime aux bords de Seine à cet endroit c’est la beauté de la courbure du fleuve combiné au côté vallonnée des lieux, on peut y voir de jolies maisons sur l’autre rive. J’aime également le fait de pouvoir observer une grande diversité d’oiseaux d’assez près.

Cirque de l’Essonne à Villabé

Le cirque de l’Essonne est un relief en amphithéâtre d’un superficie de 134 ha. Il a été sculpté par un ancien méandre de la rivière Essonne, qui a migré depuis longtemps à l’est. Le site est resté à l’abandon pendant un certain temps, mais depuis quelques années, les 3 communes sur lesquelles le cirque se situe, Villabé, Corbeil-Essonnes et Lisses, essayent de le préserver.

On retrouve des zones humides sur environ 21 ha qui sont en passe d’être protégées et aménagées. Le site est un réservoir de biodiversité, 42 espèces d’oiseaux, 21 de papillons, 10 de mammifères et des espaces boisés, des vignes ou bien encore des arbres fruitiers. J’ai également entendu des batraciens s’en donner à cœur joie dans leurs mares. Pris entre l’A6 et la voie de chemin de fer où circule le RER D (descendre à la gare de Villabé pour s’y rendre), le cirque est classé Espace Naturel Sensible, des jardins pédagogiques, des passerelles et des observatoires devraient prochainement voir le jour.

Côté Villabé, on retrouve une grande parcelle dédiée à la culture céréalière. Lors de votre balade, vous aurez comme point de repère la tour hertzienne de Lisses, et en arrivant sur le secteur de Villabé, vous pourrez observer les anciennes cités Darblay, de grandes maisons en pierres meulières alignées le long de la route. Elles datent du début du 20ème siècle, elles ont été construites pour accueillir les ouvriers de la papeterie Darblay.

Parc des Coudrays à Etiolles

Etiolles est une petite commune à l’est d’Evry-Courcouronnes, la préfecture. Elle est bordée par la Seine à l’ouest, le parc des Coudrays longe le fleuve et l’île aux paveurs. Ce nom fait référence à un ancien port créé au 18ème siècle qui servait principalement au transport de bois et de pierres vers la capitale, il devint par la suite port de plaisance.

Le parc s’étend sur 39 ha et est classé Espace Naturel Sensible. On peut y retrouver des plantes remarquables comme la cardamine impatiente ou bien la tulipe sauvage (protégée) ainsi que des libellules aux couleurs chatoyantes. Vous pourrez également croiser le chemin de quelques vestiges préhistoriques. Un parking le long de la nationale vous est proposé ainsi que des bancs tout le long du parc. Les espaces sont dégagés, c’est ici une plaine d’alluvions de la Seine, quelques micros « plages » vous attendent, idéal pour vous poser au calme, mais elles sont assez prisées et servent également de spot de pêche.

La fontaine aux souliers vous attend non loin de la départementale, on y trouvait avant un lavoir mais de nos jours c’est surtout la faune locale qui s’y épanouie. En remontant vers le nord, le long de la Seine, vous pourrez trouver quelques street arts bien sympas, à hauteur des piliers d’un ancien pont détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale. L’armée américaine du général Patton libéra le secteur en août 1944 en traversant la Seine sur un pont flottant.

Parc des Tourelles à Evry

Le parc des Tourelles est situé dans le vieux Evry, près de la Seine et de la voie de chemin de fer, où circule le RER D. La gare la plus proche, si vous souhaitez vous y rendre en train, est celle d’Evry Val-de-Seine. Ce parc de 11 ha abrite de nombreuses essences d’arbres comme des platanes, des pins parasol, des tilleuls, des séquoias ou bien encore un super cèdre du Liban.

Un industriel de Corbeil acheta le domaine, autrefois appelé de la Folie-Barbot, en 1887. Un château se trouvait déjà là, construit en 1862, il est alors rénové. Divers propriétaires se succèderont et il sera incendié en 1944 par les Allemands, il ne sera jamais reconstruit. Le bâtiment et la tour que l’on peut voir de nos jours sont les seuls rescapés.

Les allées font plus penser à un sous-bois qu’à une forêt, les arbres ont des troncs fins mais hauts. Divers espaces pour se détendre sont proposés et vous pourrez également vous rendre au rucher. A bout d’une allée faite en copeaux de bois, un vrai plaisir pour les pieds, vous trouverez 3 ruches. Si vous avez de la chance, vous tomberez sur un apiculture en train de faire l’entretien, un spectacle toujours très instructif.

Ce que j’aime au parc des Tourelles, c’est tout d’abord son calme et son côté intimiste avec ses petites allées boisées et ses espaces en retrait. J’ai aussi beaucoup aimé voir les ruches et j’ai été impressionnée par le grand cèdre, ce parc est un coup de cœur !

Parc du château de Courances

Le dernier lieu que je vous propose se situe plus au sud du département mais il vaut largement le détour. Courances se trouve à environ 50 km de Paris, le secteur est connu pour son château Louis XIII classé au titre des Monuments Historiques mais également pour le parc qui l’entoure. Le château est construit au 17ème siècle et est rénové au 19ème, c’est là qu’il se pare de son escalier en fer à cheval, inspiré de celui de Fontainebleau ainsi que de ses briques rouges que l’on retrouve sur ses façades.

L’intérieur du château est visible en visite guidée uniquement. On peut tout à fait ne visiter que le parc, il est très grand, il fait 75 ha et vous ne vous ennuierez pas, diverses ambiances vous attendent. Près du château, le miroir d’eau vous captivera sûrement, il offre un sublime reflet du ciel. Les grandes allées vous permettrons de vous dégourdir les jambes et les statues accompagneront vos moments de réflexion ou de détente.

Le Grand Platane vous offrira de l’ombre, et vous pourrez écouter le bruit de l’eau à diverses fontaines ou aux « nappes », un plan d’eau organisé en escaliers. L’eau est omniprésente à Courances, 14 sources y jaillissent. Dans les douves, d’énormes poissons et juste un peu plus loin, les « gueulards », des fontaines avec des têtes d’animaux.

Ne manquez surtout pas le jardin japonais, un lieu à part où l’on est encore plus zen. Il a été créé dans les années 20. Juste à côté, un salon de thé vous attend, pour terminer cette balade en beauté.

Ce que j’aime au parc de Courances, c’est cette variété de lieux avec ce superbe château en fond. J’ai une petite préférence pour le jardin japonais, le salon de thé et le miroir d’eau !

A lire aussi

Carnet pratique

 

  • A voir

Parc de Villeroy » 7 Avenue de Villeroy – 91540 Mennecy » Horaires et plan » Site

Domaine de Montauger » RD 153 – Côte de Montauger – 91090 Lisses » Horaires et plan » Site

Bords de Seine à Evry » 1 Avenue de Mousseau – 91000 Évry-Courcouronnes (parking)

Bords de Seine au Plessis-Chenet » 54-62 Les Berges de Seine – 91830 Le Coudray-Montceaux

Cirque de l’Essonne » Chemin des Bouts Cornus – 91100 Villabé / Voie des Roches Saint-Jean – 91100 Corbeil-Essonnes » Site » Site

Parc des Coudrays » Avenue de la Fontaine au Soulier – D448 – 91450 Etiolles » Site

Parc des Tourelles » 18 Rue de la Tour – 91000 Évry-Courcouronnes / 2 Rue du Grippet – 91000 Evry-Courcouronnes » Horaires et plan

Parc du château de Courances » 15 Rue du Château – 91490 Courances » 9 € » Horaires » Site

Avec ces quelques idées de balades dans les parcs et espaces verts de l’est de l’Essonne, j’espère vous avoir donné quelques informations pour préparer vos prochaines sorties et bien sûr vous donner envie de les découvrir, ils sont tous propices à la détente. L’est du département offre un grand nombre de parcs et jardins. Si vous êtes plutôt forêt, sachez qu’il y en a beaucoup, elles recouvrent 23 % du département, 8 000 ha sont ouverts au public, je vous propose un lien qui les répertorie. J’ai apprécié tous les lieux que j’ai visité, j’ai découvert récemment le parc des Tourelles à Evry que j’ai adoré. Côté Seine, les bords au Plessis-Chenet sont très jolis et présentent une belle concentration d’oiseaux à observer. Le domaine de Montauger, non loin de chez moi, est magnifique également. Le parc du château de Courances est le seul payant, mais il appartient à la famille qui gère le château, cela est assez logique donc. Vous pouvez bien sûr visiter ce dernier, un billet couplé avec le parc existe. Cet article n’est évidemment pas exhaustif, il y a encore bon nombre de parcs et espaces verts à découvrir à l’est du département. Quels sont les lieux que vous avez préféré ? Quels parcs et espaces verts connaissiez-vous déjà ? Quels sont ceux que vous aimeriez découvrir ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

24 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires