Temps de lecture estimé : 5 minutes 0 0 votes Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésites pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

Découvrir le marais de la Grande Île à Mennecy

Je vous emmène à Mennecy dans l’Essonne (91), dans une zone humide. Tout ce secteur abrite des étangs, j’ai choisi de m’arrêter au Marais de la Grande Île non loin de chez moi. Cet article est écrit dans le cadre du rendez-vous inter-blogueurs #EnFranceAussi qui a pour but la promotion de la France. Cette fois-ci, c’est Mitchka du blog Fish and Child qui a lancé le thème « zones humides ». En route ! 🙂

Publication : 02 Février 2019

Mise à jour : 07 Décembre 2020

Lecture : 5 minutes

Se situer

 

Pays : France

Région administrative : Ile-de-France

Département : Essonne (91)

Marais de la Grande Île

Mennecy est une commune d’Ile de France. Elle est située à un peu plus de 30 kilomètres au sud-est de Paris et compte près de 14 000 habitants. Les étangs du secteur sont très grands et sont à cheval sur plusieurs communes comme Echarcon ou bien encore Fontenay le Vicomte et Ormoy. La rivière qui se trouve au centre de ces étangs, qui les alimente, est l’Essonne. Pour cette balade, je me suis concentrée sur la promenade près de la D153, le Marais de la Grande Île. Vous pouvez y accéder facilement grâce au RER D, il suffit de descendre à la gare de Mennecy, de prendre la rue de l’abreuvoir et vous êtes en quelques petites minutes à pieds sur cette départementale.

Une promenade a été aménagée, le sentier est bien visible et il y a plein de petits ponts très mignons. Vous avez un départ à hauteur du restaurant La Patte d’Oie. On passe successivement des étangs à la rivière Essonne en quelques pas. A certains endroits, sur les bords de la rivière, il y a même des espaces aménagés pour que les personnes en fauteuil roulant puissent s’y arrêter en toute sécurité. Tout au long du parcours, on retrouve des panneaux descriptifs sur la population des étangs et des marais comme le renard, le sanglier, le ragondin ou bien encore le martin-pêcheur.

On y apprend que ce secteur a été acquis par le Conseil Départemental en 1991. Avant cette date, il était très dégradé. Il a servi à la culture et l’élevage au 9ème siècle. Du 18ème au 19ème, c’est l’exploitation de la tourbe qui y est pratiquée. Le nom d’île vient du fait que ce secteur est entouré de 2 bras de l’Essonne, celui au sud (la petite Essonne) s’est constitué naturellement et au nord, le lit de la rivière a été créé pour la navigation et l’alimentation des moulins à grains d’Ormoy et de Corbeil-Essonnes ainsi que pour l’industrie du fil d’or de Villabé, une petite commune au nord.

Ce site a pour vocation la sensibilisation du public à la richesse des marais de la basse vallée de l’Essonne. Il y a également un sentier botanique qui été réalisé en collaboration avec une école de Mennecy et l’association de Défense de l’environnement de Mennecy et d’Ormoy.

Les oiseaux

On retrouve donc plein d’oiseaux sur les plans d’eau du coin. Il y a évidemment des canards et des poules d’eau. Ce secteur est très accessible, il est donc probablement bien fréquenté aux beaux jours, j’imagine qu’il y a des gens qui doivent nourrir les oiseaux, car dès que l’on s’approche, ils arrivent. Il y a aussi des foulques macroule, cette espèce est souvent confondue avec la poule d’eau. On la reconnait à son bec blanc. Elle a également la caractéristique de plonger pour se nourrir.

Ma petite balade était sur le point de prendre fin mais, en levant le nez, j’ai pu voir un grand cormoran passer. Ce qui est intéressant avec les plans d’eau, c’est qu’il y a différents types d’oiseaux, des plus ou moins farouches. Les moins farouches raviront les petits et les photographes qui n’ont pas tout la journée et les plus rares seront une belle récompense pour ceux qui ont été patients. Selon les périodes de l’année, on ne verra pas toujours les mêmes espèces. Parfois, vous pourrez voir des espèces migratrices, de passage quelques jours dans la région, renseignez-vous à l’avance si une espèce vous intéresse.

La Patte d’Oie

Après cette balade dans les étangs, vous aurez sans doute un petit creux. Je vous conseille le restaurant La Patte d’Oie, situé de l’autre côté de la départementale 153. Pour le budget, c’est plutôt dans les 30 euros le menu, mais vous ne serez pas déçus. J’y suis allée plusieurs fois, c’est très bon et l’accueil est au top. L’été, il est très agréable d’y manger également car ils ont une terrasse au bord d’un étang, le cadre est magnifique. L’hiver, une énorme cheminée au centre de la pièce saura vous réchauffer, mais il vaut mieux réserver pour être sûr d’être à côté.

A lire aussi

Carnet pratique

 

  • A voir

Marais de la Grande Île » Accès principal par la D153 » 91540 Mennecy

 

  • Se restaurer

La Patte d’Oie » 16 Rue de Paris (D153) – 91540 Mennecy » Prix moyen du menu : 30 € » Site

J’avais ces étangs près de chez moi et depuis 10 ans que j’habite ici, je n’y étais pas encore allée. C’est souvent les endroits les plus près qui sont les moins visités par les gens, on se retrouve à aller à l’autre bout du monde et on n’explore pas toujours à sa juste valeur sa propre région. Il y a d’autres marais à découvrir à proximité, les chemins semblent très étendus. Est-ce que vous avez des zones humides vers chez vous ? Quelles sont les espèces qui les peuplent ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

28 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires