Que voir dans les quartiers d’Aliados et Bolhão à Porto ?

Dans cet article, je vous propose de partir à la découverte des quartiers d’Aliados et de Bolhão situés au nord du quartier de Ribeira. On y retrouve un grand nombre de monuments historiques à visiter mais également des rues commerçantes, un marché appétissant ou bien encore des restaurants et salons de thé qui font saliver, alors en route ! 🙂

Avenida dos Aliados et mairie

L’Avenida dos Aliados est une grande avenue de la ville de Porto. Elle marque la frontière entre les quartiers d’Aliados et Bolhão, elle est bordée d’imposantes façades de marbre et de granit dans le style Beaux-Arts. Sur l’esplanade centrale, on retrouve régulièrement des événements tels que des fêtes ou des concerts. Au nord, elle se termine en beauté par la câmara municipal, c’est-à-dire la mairie.

C’est un bâtiment qui comporte une tour de 70 mètres de haut, commencé en 1920, il n’a été achevé qu’en 1955. A l’intérieur, il y a 6 niveaux et 2 patios intérieurs, malheureusement, la mairie ne se visite pas, on peut juste déambuler dans le hall et prendre quelques photos pour se consoler. Sa façade est en granit du nord du pays et est ornée d’une douzaine de sculptures qui illustrent des activités typiques de Porto comme la culture de la vigne, l’industrie et la navigation. Devant le bâtiment, vous pourrez croiser le chemin de la statue du poète portugais Almeida Garrett. Se trouvent également de grandes lettres bleues au nom de la ville pour le plus grand bonheur des touristes.

Mercado do Bolhão

Le marché de Bolhão est un grand marché inauguré en 1914 pour regrouper les commerçants qui vendaient leurs produits dans différents endroits de la ville. Ce bâtiment néoclassique comporte 4 portes situées de chaque côté, elles donnent sur une cour intérieure entourée de galeries. Tous les jours, on retrouve une grande variété de produits frais ainsi que des fleurs, réparti sur 2 étages.

Depuis le dernier étage, on surplombe les toits des commerces en contre-bas et on peut accéder à des restaurants. Plusieurs escaliers joliment décorés permettent de se déplacer, on en retrouve à plusieurs endroits dans le marché. Bien que les restaurants soient alléchants, achetez plutôt à manger au rez-de-chaussée dans un des nombreux stands qui ouvrent l’appétit avec leurs effluves.

Vous pourrez par exemple goûter aux rissóis, des sortes de beignets qui peuvent être à la crevette, à la viande ou au poisson. Je me suis régalée et ça se mange facilement à la main. Si vous voulez en déguster dans un restaurant dont c’est la spécialité, il faudra se rendre à Oficina dos Rissóis, à quelques rues, qui était malheureusement fermé le jour de mon passage. Si besoin, des toilettes sont disponibles au rez-de-chaussée du marché.

Balade dans Bolhão

Après ces Rissóis, j’ai été prendre mon dessert à la Fábrica da Nata, un salon de thé spécialisé dans les pastéis, ces petits flans qui sont une institution au Portugal. Les fournées s’enchaînent, vous aurez donc de très grandes chances d’en déguster tout chaud. Je reprends ma route, le quartier de Bolhão est riche en bâtiments, magasins, monuments et autres points d’intérêt.

La devanture Art Nouveau de l’épicerie traditionnelle A Pérola do Bolhão, fondée en 1917, est magnifique mais les façades des immeubles ne sont pas en reste. La rue commerçante de Santa Catarina est quasi piétonne, on y retrouve un grand nombre de boutiques, de cafés et de restaurants. On y croise le Café Majestic, une institution qui vaut le coup d’œil surtout pour son intérieur Beaux-Arts, il est envahi de touristes et il paraîtrait que la nourriture est sans plus, vous pouvez y prendre un café ou un thé pour profiter des lieux.

En partant en direction du sud, vous passerez devant l’église Santo Ildefonso avec sa place très agréable. Dans la rue Passos Manuel, se trouve le Coliseu do Porto, un bâtiment de style Art Déco. C’est un théâtre qui accueille, sur plusieurs niveaux, des concerts ou bien encore des opéras.

Perdez vous dans les rues, le quartier est très agréable et réserve toujours des surprises comme cette façade noire de style gothique rue du 31 Janvier. Elle abritait une bijouterie, mais actuellement on peut y trouver des produits portugais. En revenant sur le mercado do Bolhão, il est possible de faire une pause gourmande à Leitaria da Quinta do Paço, une boulangerie, et salon de thé, spécialisée dans les éclairs. Ils sont plus courts et plus larges que ceux que l’on trouve en France, et on y trouve de la crème simple à l’intérieur, pas de la crème pâtissière, c’est très bon.

La chapelle des âmes

Dans la rue Santa Catarina, non loin de la station de métro de Bolhão, se trouve la chapelle des âmes. C’est un édifice du 18ème siècle recouvert d’azulejos. Ces derniers représentent des scènes de la vie de plusieurs saints mais ils n’ont été peints qu’au 20ème siècle. Leur auteur les a peint dans le style pratiqué au 18ème siècle, ce qui induit en erreur. A l’intérieur, un autel comme on en voit beaucoup à Porto, des statues et encore des azulejos.

En sortant de la chapelle, prenez le temps d’observer la station de métro, faites de carrelages blancs avec le logo du métro en bleu. Le bâtiment est graphique et il permet de ne pas louper l’entée du métro. Lors de la balade, j’ai croisé des street arts, pas mal de jolies devantures et façades d’immeubles ainsi que d’autres églises plus confidentielles comme la chapelle de Fradelos, coincée entre un grand parking circulaire et des immeubles assez hauts.

Découvrir Aliados

Situé à l’ouest de l’Avenida dos Aliados, le quartier du même nom est un peu plus prisé des touristes que Bolhão, à tort je trouve. Il possède beaucoup de bâtiments superbes, mais Bolhão m’a vraiment charmé. Aliados est très sympa aussi, on trouve quelques street arts et de belles façades comme celle des anciens magasins Cunhas, de style Art Déco, le petit plus, c’est cette sculpture de paon tout en haut. Juste à côté, on trouve la fontaine des lions qui date du 19ème siècle. Empruntez la jolie rue da Galaria de Paris, on y trouve de très belles devantures anciennes, des boutiques et des cafés. Au sud de la rue, se trouve la librairie Lello, rue das Carmelitas, elle est de style néogothique et date de 1906. Cette librairie est classée parmi les plus belles au monde, je n’ai malheureusement pas pu aller à l’intérieur, il y avait une queue jusque loin dans la rue. Il fallait apparemment avoir réservé à l’avance pour y entrer, mais peut-être qu’il y avait une personne célèbre en dédicace, je n’ai pas réussi à savoir. On y trouve une verrière en vitrail et un escalier magnifique. Si vous n’arrivez pas à y entrer, consolez vous comme moi avec sa façade qui vaut le détour.

Eglises do Carmo et das Carmelitas

A l’ouest se trouvent les églises baroques jumelles, do Carmo et das Carmelitas. Celle avec la fresque d’azulejos sur sa façade latérale est l’église do Carmo. Une construction d’un mètre de large sépare les 2 édifices et on peut facilement passer devant et ne pas remarquer qu’elles sont 2. Cette séparation isolait jadis les moines du Carmo des religieuses carmélites. L’église do Carmo date de la fin du 18ème siècle et est un des plus beaux exemples d’architecture rococo de Porto, l’église das Carmelitas a été construite au 17ème siècle et abrite à l’intérieur une nef dorée. Lors de la visite, vous aurez l’occasion de voir quelques pièces avec du mobilier ancien et vous pourrez également aller sur le toit de l’église do Carmo qui offre une belle vue sur les environs.

Eglise et tour dos Clérigos

La tour baroque dos Clérigos est un bâtiment emblématique de Porto, elle est haute de 76 mètres et appartient à l’église du même nom. Elle date du 18ème siècle et est l’œuvre du maître italien Nicolau Nasoni. Le projet de construction initial prévoyait l’édification de 2 tours. Avant la construction de l’église et de la tour, il y avait le cimetière des exécutés, situé sur la “colline des pendus”.

La tour dos Clérigos est le plus haut clocher du pays, elle a longtemps servi de phare pour les navires rentrant au port et on peut la voir depuis de nombreux endroits de la ville. Après avoir gravi 225 marches d’un escalier en colimaçon, on peut profiter d’un superbe panorama qui donne sur les toits, les édifices de la ville ainsi que le Douro et les chais de porto de l’autre côté du fleuve. Dans la tour, il est également possible de voir une exposition sur ses architectes et ses résidents au fil de l’histoire.

L’église est aussi l’œuvre de Nicolau Nasoni, elle a été achevée en 1750. Sur sa façade on retrouve des sculptures de coquillages et de guirlandes de fleurs, témoins de la proximité avec la mer, et on peut aussi admirer son escalier monumental que l’on emprunte pour aller prendre les billets. Quand on entre dans l’église, ce qui frappe c’est sa forme atypique, en ellipse. Elle est ceinturée par un couloir qui donne une vision d’ensemble de la construction, idéal pour se représenter au mieux les lieux. Les décorations sont riches et dans une des chapelles, repose l’architecte, Nicolau Nasoni.

Conclusion

Les quartiers d’Aliados et de Bolhão sont riches en visites et monuments historiques. J’ai une petite préférence pour Bolhão, avec son joli marché qui donne tellement faim, ses rues aux façades décorées, ses street arts ou bien encore ses boutiques et salons de thé. J’ai aimé ses rues un peu plus tranquilles mais tout aussi vivantes. Aliados propose un grand nombre de visites, les églises do Carmo et das Carmelitas, la tour dos Clérigos ou bien encore la librairie Lello, qui ne se laisse pas découvrir facilement, en font un secteur incontournable. J’ai aussi été surprise par la forme de l’église dos Clérigos. L’Art Nouveau et l’Art Déco se côtoient facilement à Porto pour le plus grand plaisir des fans d’architecture. Qu’avez-vous préféré lors de cette balade ? Quels sont vos endroits préférés ? 🙂

S’inscrire à la newsletter

Vous aimez cet article et souhaitez suivre les suivants :

Commentaires

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires