Une journée à Braga, la capitale du Minho

Dans cet article, je vous propose de partir au nord de Porto, dans la région du Minho pour découvrir la ville de Braga. Elle est connue pour être le cœur religieux du Portugal et compte un grand nombre d’églises, mais elle ne se réduit pas qu’à cela. On y trouve un centre historique très beau, rempli de bâtiments aux architectures variées ainsi que de bons restaurants, pas mal de boutiques et d’agréables jardins, alors en route ! 🙂

Découvrir la ville

Braga est située dans la région de Norte, au nord du Portugal et de Porto. En voiture depuis Porto, on s’y rend en 50 min via l’autoroute A3, pour l’itinéraire le plus rapide. Il faudra faire attention car il y a des péages au Portugal et même 2 types différents. Tout d’abord des gares de péages classiques, comme l’on en voit en France, mais également des portiques automatiques, où l’on ne s’arrête pas, le paiement se fait via un badge. Si vous prenez une voiture de location, ne faites pas l’impasse sur l’option qui permet d’avoir le badge si vous souhaitez bouger assez souvent dans le pays. Cela vous évitera de vous cassez la tête à prévoir de passer uniquement par des autoroutes à gares de péage et de risquer de vous prendre une amende si vous tombez finalement sur un portique.

En dehors de la voiture, vous pourrez prendre le train au départ de la gare de Campanha, située à l’est du centre de Porto. Elle est accessible en métro et le trajet dure environ 1h10. Certains trains partent également de la gare de São Bento, renseignez vous. Des cars Flixbus sont également disponibles, ils mettent sensiblement le même temps qu’avec une voiture.

Braga est la capitale de la région historique du Minho, vous pourrez d’ailleurs voir ce nom inscrit au plafond du hall de la gare de São Bento à Porto. Elle compte près de 195 000 habitants, c’est la 3ème ville du Portugal, ainsi qu’une grande université qui fait que la population est jeune et dynamique. C’est à Braga, en 1089, que fut construite la première cathédrale du pays, la ville est le cœur religieux du Portugal. On y retrouve un célèbre sanctuaire, mais également un très joli centre ville presque entièrement piéton. De nombreuses rues aux immeubles recouverts de façades en faïence embellissent encore plus les lieux et les restaurants et boutiques permettent de flâner tranquillement.

On peut voir une porte ancienne avec un arc qui date du 14ème siècle, passer devant l’université du Minho et parcourir les grandes artères piétonnes en quête de l’office du tourisme, situé dans un superbe bâtiment Art Déco. Braga possède un château mais il n’en reste plus qu’un donjon, plutôt impressionnant d’ailleurs. Sur l’avenue da Liberdade, ne loupez pas ses parterres de fleurs ainsi que le théâtre Circo qui propose des visites certains jours, il a ouvert en 1915. Le palais do Raio mérite un arrêt, sa façade est complètement recouverte d’azulejos. Ce bâtiment baroque a été construit au 18ème siècle par André Soares. Vous aurez également l’occasion de voir le jardin de Santa Bárbara avec l’ancien palais épiscopal qui comporte une aile médiévale ainsi qu’une fontaine avec une statue de dragon de l’autre côté de la rue.

Le sanctuaire de Bom Jesus do Monte

Le sanctuaire de Bom Jesus est situé en dehors du centre historique, en haut d’une colline escarpée, accessible à la force des mollets, il y a 577 marches, ou bien via le plus vieux funiculaire hydraulique au monde. Le sanctuaire a été construit en 1772 et est célèbre grâce à son escalier baroque monumental qui représente l’ascension vers le paradis. D’en haut, on a une vue magnifique sur la région et Braga, on voit également le parc autour de la colline.

La basilique Senhor Bom Jesus voit sa construction s’étaler de 1784 à 1811, en remplacement d’une ancienne église, c’est l’un des premiers édifices néoclassiques du Portugal. Elle n’est pas forcément très grande si on compare avec la taille du sanctuaire mais elle est richement décorée. L’escalier en zig-zag présente un dénivelé de 116 mètres et est divisé en 3 parties. Le site du sanctuaire est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2019 et vous pourrez vous y rendre en bus, via la ligne 2, au départ de l’avenue da Liberdade.

Si vous continuer la route, vous tomberez sur le sanctuaire de Notre-Dame du Sameiro, qui accueille le visiteur par un escalier long de 300 mètres, vous serez prévenus, dans tout le secteur, il va falloir marcher et grimper. Les premières constructions sur le site datent de 1863 et la première pierre de la cathédrale est posée en 1890, elle sera définitivement achevée en 1953. Une crypte est ajoutée en 1979 à destination des pèlerins. C’est l’un des lieux de dévotion mariale les plus visités du pays ainsi qu’un haut lieu de pèlerinage. La cathédrale néoclassique blanche comporte un grand dôme ainsi que des tours.

Des édifices religieux à voir

A Braga, vous croiserez beaucoup d’édifices religieux, comme l’église dos Terceiros de São Francisco. Elle se trouve près du château, l’église est de style baroque et comporte une façade assez étroite recouverte de quelques jolis azulejos, elle a été construite au 17ème siècle. En partant en direction de l’office de tourisme, la basilique dos Congregados possède une haute façade qu’il faut pleinement admirer depuis l’autre côté de la rue. Bâtie en 1703 par André Soares, elle est consacrée en 1717, tandis que les tours datent du 20ème siècle. Une fois à l’intérieur, on se rend compte que c’est grand et haut, avec beaucoup de décorations, de statues et de dorures.

Un peu plus en direction du sud, l’église de Santa Cruz date du 17ème siècle. A l’intérieur, on peut voir des voûtes en pierres sculptées ainsi que des décorations en bois sculpté qui datent du 18ème siècle. L’édifice religieux qui offre le plus de choses à voir est la cathédrale Sé de Braga, un bâtiment dont la construction débute en 1089. On y retrouve des éléments romans, gothiques, renaissances et baroques. Seule la Porta do Sol date de l’époque romane, un cloître abrite les tombeaux des 2 commanditaires de la cathédrale. A l’intérieur, on peut trouver un autre tombeau, celui du fils du roi D. João I et le style baroque se retrouve notamment au niveau des autels et de l’orgue de la chapelle principale. La visite complète se fait avec un guide, on peut y voir la chapelle, la cathédrale ainsi que le musée du trésor de la cathédrale.

Où manger ?

Dans le centre historique, il y a un grand nombre de restaurants. Je suis allée déjeuner au Café Vianna, une institution à Braga. Il est situé dans un bâtiment historique à arcades sur la place da República. Il a ouvert en 1858 et est rapidement devenu le point de rendez-vous de la bourgeoisie et a accueilli des personnalités politiques. J’ai goûté à la Francesinha, un plat typique de la région de Porto, cela veut dire “Petite France” car son inspiration est le croque-monsieur. Elle est traditionnellement composée de pain avec de la linguiça, une saucisse au paprika et à l’ail. Il y a également de la saucisse nature, du jambon ou du bœuf garnis de fromage. Le tout est arrosé d’une sauce à base de tomate, de bière et de piment. C’est plutôt bon, mais très riche et copieux, heureusement qu’en voyage je marche beaucoup !

Si l’envie vous prend de vous arrêter pour une petite collation, je vous conseille Tibias de Braga, du nom d’une pâtisserie, avec un salon de thé très sympa, près de l’arc de la nouvelle porte. On y retrouve une grande variété de gâteaux et de mignardises, c’est très bon et l’ambiance est détendue et calme. Pour prendre une bonne glace, rendez-vous à Sabores Gelados, un glacier qui propose un grand nombre de parfum dont pasteis, du nom des célèbres petits flans portugais.

Conclusion

Braga est une très jolie ville chargée d’histoire. Son centre historique est très joli et très agréable à arpenter, il est presque intégralement piéton. Le sanctuaire de Bom Jesus est impressionnant, surtout son escalier en zig-zag, d’en haut, il offre une vue magnifique sur la région et d’en bas, une vue très graphique sur la basilique. La montée par le funiculaire est rapide mais c’est toujours très sympa de se retrouve dans ce genre de machines anciennes. J’ai beaucoup aimé la visite de Sé, on y découvre des choses très variées et ce n’est vraiment pas cher. Même si le café Vianna n’est pas un coup de cœur, j’y ai bien mangé et le cadre est très joli. Le Portugal a une longue tradition de salons de thé et de pâtisseries, on est rarement déçu. Les vieilles rues avec façades faïencées sont très mignonnes et on découvre toujours un monument au détour d’une rue. Connaissez-vous Braga ? Qu’est-ce que vous avez le plus aimé ? 🙂

S’inscrire à la newsletter

Vous aimez cet article et souhaitez suivre les suivants :

Commentaires

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires