Voir Gamla Stan, la Vieille Ville de Stockholm et Djurgården

Dans cet article, je vous propose de partir découvrir la Vieille Ville de Stockholm, Gamla Stan. On y retrouve un grand nombre de monuments historiques et de musées. Nous irons ensuite à l’est en direction de Djurgården un secteur très vert qui possède également de nombreux musées et points d’intérêt, alors en route ! 🙂

Le Parlement et le Palais Royal

Au nord de l’île de Gamla Stan, se trouve l’îlot de Helgeandsholmen où se trouve le Parlement suédois. Il a été construit de 1897 à 1905, il est de style néobaroque. Le bâtiment est en fait composé de 2 éléments, séparés par la rue Riksgatan mais les portes monumentales qui surplombent la rue donnent une illusion de continuité. Le bâtiment a subi des rénovations et agrandissements entre 1980 et 1983, une nouvelle structure en cuivre fait son apparition sur le toit du Parlement, côté ouest, elle abrite le nouvel hémicycle.

Quand on arrive sur l’île de Gamla Stan, la Vieille Ville, on ne peut que voir l’imposant Palais Royal datant du 18ème siècle. Il a été reconstruit sur les ruines de l’ancien qui avait brûlé et est la résidence officielle des rois de Suède. L’intérieur du palais compte 1430 pièces dont 660 avec fenêtres. On y retrouve également une église, le musée des Antiquités Gustave III, la salle du trésor avec les joyaux de la Couronne et le musée des Trois Couronnes avec une partie des ruines du vieux château de Tre Kronor.

Vous pourrez voir la garde royale, ainsi que la relève. Elle surveille le château et la famille royale depuis 1523. De style baroque, le château est construit en briques et en grès et le toit est couvert de cuivre. La façade ouest comporte une grande cour à l’extérieur du bâtiment avec 2 ailes semi-circulaires et une autre cour, celle-ci à l’intérieur de l’édifice.

Flâner dans Gamla Stan

Les rues de Gamla Stan sont idéales pour flâner, il y a de longues artères commerçantes, et quelques jolies petites ruelles. Je croise le chemin d’une église allemande au toit cuivré, construite au 15ème siècle à l’époque de la ligue hanséatique.

Il y a pas mal de boutiques de souvenirs à touristes mais les rues ont beaucoup de charme et le quartier est vivant. Le soir, des restaurants et des bars sont ouverts, vous pourrez vous y balader assez tard. En ce qui concerne l’heure de repas en Suède, il a lieu un peu plus tôt qu’en France, pas autant qu’en Allemagne, mais il vaut mieux le savoir.

A l’ouest de l’île de Gamla Stan, il y a l’îlot de Riddarholmen. Vous pourrez y voir l’église de Riddarholmen avec son clocher en dentelle, c’est la nécropole des rois de Suède, les archives nationales ainsi que la tour de Birger Jarl, le fondateur de la ville.

A Gamla Stan, vous pourrez visiter le musée Nobel, voir la statue de Saint-Georges qui terrasse un dragon ou bien encore la Mårten Trotzigs Gränd, une ruelle très étroite. Perdez vous dans les rues, vous ne serez pas déçu !

Skeppsholmen

Pour se rendre sur Skeppsholmen, il faudra emprunter le pont Skeppsholmsbron depuis Norrmalm. Il offre une très belle vue sur Gamla Stan, le pont en lui-même est également très sympa avec ses grosses couronnes dorées sur les rambardes. Sur cette île, vous pourrez voir le musée d’Art Moderne, il y a d’ailleurs plusieurs sculptures exposées en plein air, dans un parc. Il y a aussi le musée des antiquités de l’Extrême-Orient et le musée des jouets.

Quelques petits espaces verts ponctuent la balade et on peut aussi y voir la maison de l’Amirauté. Si vous allez sur la petite île au sud, Kastellholmen, vous verrez sur les hauteurs un château en briques rouges et son parc, le bâtiment accueille des conférences.

Djurgården et musée Vasa

Pour me rendre sur l’île de Djurgården qui abrite le musée Vasa, j’ai pris une petite navette fluviale régulière. L’arrêt d’où je l’ai pris était optionnel, j’ai dû appuyer sur un bouton sur le quai pour que le bateau s’arrête.

La première chose que j’ai vu, c’est le parc d’attractions de Gröna Lund. Il a été créé en 1883, ce qui en fait le plus vieux parc d’attraction de Suède. La surface n’est pas très grande, mais il abrite en proportion pas mal de manèges à sensations. En remontant vers le nord, le long du quai, on passe devant le musée ABBA, une institution en Suède. Plus au nord, un imposant bâtiment trône, c’est le musée nordique. Le bâtiment est magnifique et très bien intégré à l’île.

J’arrive au musée Vasa qui est un musée maritime. Il a la particularité de présenter le seul navire récupéré, presque entièrement intact, du 17ème siècle. Le navire n’a quasiment jamais navigué, il a coulé à la sortie du port lors de son voyage inaugural en 1628. Il était équipé de 64 canons, souhait du roi Gustave II Adolphe, mais ses ingénieurs n’étaient pas du même avis, ils avaient indiqués que le bateau était trop lourd.

On peut voir des photos des expéditions pour remonter le bateau ainsi que tout un tas d’objets et de squelettes puisque lorsqu’il a coulé, le navire comptait tout un équipage. On peut aussi voir une cloche de plongée d’époque, elle a été utilisée une trentaine d’années après le naufrage pour récupérer une partie des précieux canons.

La poupe était à l’époque dans des tons jaunes et rouges, mais malheureusement toutes ces belles couleurs sont parties avec l’eau. Dans la grande salle qui abrite le Vasa, on peut se balader sur plusieurs étages différents, il y a même un sous-sol avec des expositions. La conservation du bateau ne sera pas éternelle, d’ici quelques décennies, il finira par trop se détériorer et la structure ne tiendra plus. Si vous passez dans le coin, c’est donc à voir !

Dans le secteur, n’hésitez pas à vous balader, il y a le musée biologique dans une vieille bâtisse en bois mais également Skansen, un musée de plein air qui présente des habitats traditionnels suédois ainsi qu’un parc zoologique. A l’est, le parc national urbain royal vous attend sur 27 km².

Pousser jusqu’à Djurgårdsbrunn

Si vous n’avez rien contre la marche, je vous propose de pousser la balade jusqu’à Djurgårdsbrunn, situé au nord-est de Djurgården. J’avais repéré une tour d’observation au loin, j’ai emprunté le pont Djurgårdsbrunnsbron.

La tour d’observation Kaknästornet permet d’avoir une vue sur toute la région, on se rend compte qu’il y a beaucoup d’îles, le paysage est très morcelé. La tour fait plus de 15 étages et l’ascenseur monte très vite. Au nord, on peut voir une grande zone portuaire, avec des conteneurs et des bateaux de croisière.

En bas, il y a un grand parc et un parking. Dans ce secteur, il n’y a pas beaucoup de constructions ni d’habitations alors que nous ne sommes pas très loin du centre-ville. Je suis ensuite revenue par l’ouest et j’ai croisé le chemin des musées d’ethnographie et de technologie. Si vous êtes fatigués, le bus 69 passe à cet endroit, vous pourrez revenir en centre-ville tranquillement.

Conclusion

La ville de Stockholm est à dimensions humaines, le centre-ville se parcoure assez facilement et il est très bien desservi par les transports en commun. Il y a un grand nombre de monuments et musées à disposition, il y a de quoi faire. L’eau est présente toute autour de la ville, vous pourrez rallier les îles en bateau. Dès que l’on s’éloigne légèrement du centre, la nature est très présente, et les constructions se font plus rares, ce qui est très plaisant. Avez-vous déjà visité la Suède ? Et Stockholm ? Qu’avez-vous préféré ? 🙂

S’inscrire à la newsletter

Vous aimez cet article et souhaitez suivre les suivants :

Commentaires

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires