• Post last modified:23 novembre 2022
  • Post category:Hongrie / Voyages
  • Post comments:16 commentaires
  • Temps de lecture :15 min de lecture

Dans cet article, nous allons faire le grand écart en terme de localisations. Tout d’abord, nous nous rendrons dans le sud-ouest de la capitale hongroise pou visiter Memento Park, un musée à ciel ouvert. Ensuite, nous irons au nord-est sur une place très célèbre, chargée d’histoire et nous ferons un petit crochet par un joli château, alors en route ! 🙂

SE SITUER

 

Pays : Hongrie

Région administrative : Budapest

Memento Park

Memento Park est situé dans le 22ème arrondissement, au sud-ouest du centre-ville de Budapest. Pour s’y rendre, il faudra aller à Újbuda-központ (métro 4) pour prendre le bus n°150, le trajet dure 25/30 minutes. On arrive dans un quartier résidentiel, il n’y a que des maisons, c’est assez calme. On repère de loin les briques rouges de la porte d’entrée, cela donne tout de suite le ton.

Memento Park est un musée à ciel ouvert qui regroupe d’anciennes statues de l’époque communiste ainsi que quelques objets emblématiques de cette période. Dès l’entrée, je tombe sur une statue de Lénine qui me regarde fixement. Il y a également divers monuments à la gloire des ouvriers, des sportifs ou bien encore de personnalités du parti communiste. Certaines statues sont assez abîmées, en effet les hongrois, à la chute du communisme (Révolution de 1956), se sont défoulés sur elles, une bonne partie est constellée d’impacts.

Le parc est fait de 3 allées circulaires, agrémentées de quelques murs en briques qui servent de support à des stèles ou plaques. Un parterre de fleurs reprend l’étoile rouge en grand format, ambiance garantie.

Certaines statues sont gigantesques, on se rend mieux compte en se mettant juste à côté. On trouve une statue, plutôt un monument, dédié à la République des Conseils, un mouvement éphémère mené par Béla Kun, une autre représente un soldat de l’armée rouge. Cette dernière se trouvait avant en haut du mont Gellert, un colline au sud de la ville, au bord du Danube.

Dans le parc, il y a des écriteaux pour connaître le titre d’une œuvre et son auteur, mais ce n’est pas toujours très complet. De plus, tout n’est pas traduit en anglais, donc il est peut-être conseillé de trouver quelqu’un sur place qui pourra vous expliquer.

Si l’on aime un minimum l’histoire, le parc est très intéressant, ces statues ont du vécu et traduisent une époque. On retrouve également des objets comme la fameuse Trabant, voiture originaire de l’Allemagne de l’Est. Elle fut produite entre 1958 et 1991 et a connu plusieurs versions. C’est une des rares voitures à avoir une carrosserie en Duroplast, un matériau composite léger et résistant. Après la Seconde Guerre mondiale, il est utilisé comme alternative à l’acier, qui se fait de plus en plus rare en RDA.

Depuis l’entrée du parc, on peut apercevoir au loin 2 bottes. Ce sont celles de Staline, plus précisément de sa statue. Lors de la Révolution de 1956, les hongrois, très en colère, firent tomber la statue, et les bottes sont la seule chose qui est restée sur le socle, c’est depuis un symbole fort. Le mémorial de Béla Kun est un des ensembles le plus imposant du parc, il a été réalisé par Imre Varga, un grand sculpteur hongrois.

A la sortie du parc, on retrouve un Lénine 2.0, une petite touche d’humour après cette balade dans le temps. Cette visite était prévue en 2000, lors de mon premier voyage à Budapest, mais je n’avais pas eu le temps de m’y rendre, je suis contente d’avoir pu enfin faire cette visite.

La place des Héros

La place des Héros se situe au nord-est du centre-ville, dans le 14ème arrondissement nommé Zugló. Cet arrondissement abrite les thermes de Széchenyi et le grand parc urbain Bois-de-Ville (ou parc Városliget). Cette très grande place a été édifiée à partir de 1896 là où se trouvait une fontaine nommée « Gloriette », de nos jours, il n’en reste qu’un puits artésien qui se trouve derrière la statue au milieu de la place.

La place des Héros a été construite dans le cadre des célébrations des mille ans d’installation des Magyars dans la plaine de Hongrie. La place accueille le monument du millénaire, la tombe du soldat inconnu, le musée des Beaux-Arts, le Műcsarnok (une galerie d’art) et l’Ambassade de Serbie. On accède à la place des Héros via le métro 1 en descendant à la station « Hősök tere ».

La place des Héros a des dimensions imposantes, vous ne pouvez pas la louper, que cela soit à pied, en voiture ou à la sortie du métro. Elle est baptisée ainsi en 1932 en raison des nombreuses statues des héros de l’histoire hongroise qui ornent le monument du millénaire, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Le monument du millénaire est composé de la colonne et des 2 péristyles en demi-cercle ainsi que d’une colonne, au centre, haute de 36 mètres. Dans les péristyles, on retrouve des statues de rois tels que Etienne Ier de Hongrie, Béla IV de Hongrie, Mathias Ier de Hongrie ou bien encore Lajos Kossuth. Plusieurs ont été remplacées durant la période communiste.

En haut de la colonne se trouve une statue de l’archange Gabriel constituant le monument aux morts de la guerre de la libération de 1848-1849. Le soubassement est orné d’une statue équestre du chef Árpád (nom d’une grande dynastie en Hongrie) entouré de 6 autres chefs de tribus. En passant le pont qui se trouve derrière la place des Héros, on arrive sur le parc Városliget.

Le château de Vajdahunyad

En traversant le pont qui enjambe le lac de Városliget on découvre le château de Vajdahunyad, construit également pour les mille ans d’installation des Magyars. Il est constitué de plusieurs pavillons construits dans différents styles ayant marqués la Hongrie depuis sa création. Le nom de l’édifice est un clin d’œil à sa silhouette inspirée du château de Hunedoara (Vajdahunyad en hongrois), situé en Transylvanie, une célèbre région de la Roumanie.

La partie principale est de style gothique. Dans l’enceinte du château, on remarque en effet que beaucoup de styles différents se côtoient. L’ambiance est calme et détendue, les touristes sont moins nombreux une fois que l’on n’est plus sur la place des Héros. Dans un bâtiment, on retrouve le musée hongrois de l’agriculture. Sur le chemin principal, vous pourrez voir la chapelle Jáki et la statue de Darányi Ignác (1849-1927), un homme politique hongrois qui fût, à 2 reprises, ministre de l’agriculture.

En hiver, le lac de Városliget est transformé en patinoire, un joli cadre pour filer sur la glace. Dans le parc, vous trouverez de quoi vous restaurer, des aires de jeux pour enfants, de quoi faire un tour en bateau sur le lac, un jardin zoologique et les fameux bains de Széchenyi, bref, vous aurez de quoi faire dans ce secteur.

J’ai enfin pu voir ce cimetière à ciel ouvert de vieilles statues de l’ère communiste, j’avais trouvé cette information lors de mon premier voyage sur un dépliant dans un magasin et j’avais été attirée par le concept. J’ai trouvé ça très intéressant, et j’ai été impressionnée par la taille de certaines statues. La place des Héros est assez touristique, il faudra se lever tôt en été pour avoir une photo sans personne, mais c’est une jolie place qui raconte une partie de l’histoire du pays. Derrière, le parc de Városliget est très mignon et propose bon nombre d’activités. Le château de Vajdahunyad est un petit patchwork de différents styles, c’est très intéressant à voir. Les environs sont très agréables et pourquoi pas terminer en beauté la journée par un petit barbotage aux bains, juste à côté ? Qu’avez-vous aimé dans cette balade ? Quels sont les endroits qui ont attiré votre attention ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Vous souhaitez épingler cet article sur Pinterest, c’est par ici :

Anne LANDOIS-FAVRET

Auteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J'apprécie les street arts et l'architecture. N'hésitez pas à me solliciter si vous avez des projets de voyages, de partenariat ou tout simplement me poser des questions ! :)
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires