Temps de lecture estimé : 4 minutes 0 0 votes Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésitez pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

Les street arts à Budapest

Dans cet article, je vous propose de découvrir quelques uns des street arts que j’ai pu croiser lors de mon voyage à Budapest. On retrouve beaucoup de musées ou de monuments historiques qui témoignent de l’histoire de la capitale hongroise, mais il ne faut pas non plus négliger les formes d’art qui ont lieu dans l’espace urbain, elles sont également intéressantes pour mieux cerner la ville, alors en route ! 🙂

Publication : 8 Novembre 2017

Mise à jour : 12 Décembre 2021

Lecture : 4 minutes

Se situer

 

Pays : Hongrie

Région administrative : Budapest

Les fresques

A Budapest, j’ai croisé un assez grand nombre de fresques, surtout dans le centre-ville que j’ai le plus arpenté. Dans le secteur de la station de métro, Deák Ferenc tér, une œuvre géométrique vous attend, elle a été réalisée par Rapa Vegaz, vous pourrez la retrouver à Károly körút. Sur la place Elisabeth, un street art représentant un humain et un éléphant, c’est l’œuvre de Drk et Tripo.

Un très bon spot pour les street arts est le quartier juif, Józsefváros. Ce secteur est extrêmement dynamique, on y retrouve un grand nombre de restaurants et de bars. Le mur qui accueille ce superbe street art avec une reine et un roi sur fond blanc a été peint par Jakócs Dorottya. C’est une artiste hongroise qui est également tatoueuse. Dans la rue Akácfa, on en retrouve encore quelques uns, celui qui représente une couturière est de Neopaint Works, un collectif regroupant plusieurs artistes peignant à la main des publicités. Les oiseaux colorés ont été réalisés par BREakONE. Toujours dans la même rue, le vélo de Neopaint est un hommage au Tour de France.

A Dob utca (utca veut dire « rue » en hongrois), une œuvre de Okuda, un artiste espagnol, qui est reconnaissable à ses personnages haut en couleurs et aux nez pointus. A quelques pas de la Grande Synagogue, une fresque représentant un Rubik’s Cube, encore réalisé par Neopaint. Ernő Rubik est l’inventeur du célèbre casse-tête, il est hongrois.

Bien évidemment, il y a des street arts dans bon nombre de quartiers, on en retrouve par exemple à Óbuda, au nord de la ville. J’ai trouvé celui-ci à l’entrée du parking d’une supérette, il représente un homme et une femme au clair de lune. Dans l’arrondissement très touristique de Belváros-Lipótváros, une grande maison-oiseau faite par Fat Heat, un artiste hongrois. Vers Régi posta utca, des formes géométriques et colorées vous attendent, elles ont été réalisées par BREakONE.

Il y en a encore bien d’autres et au fil de temps, cela évolue, certains ne sont probablement plus visibles aujourd’hui, soit recouverts par un nouveau street art ou bien encore parce que l’immeuble qui a servi de support a pu être détruit depuis.

Les street arts discrets

Bien sûr, il n’y a pas que les fresques à observer, bien qu’elles soient forcément, par définition, plus visibles. Les petits street arts sont tout aussi intéressants. J’en ai retrouvé plusieurs ayant pour thème les jeux vidéo dont un, le gros champignon rouge, qui se trouvait à l’entrée d’un petit musée dédié à ce monde. Non loin du musée des arts décoratifs, un poste électrique a été déguisé en Bob l’Eponge, toujours très sympa de croiser ce genre de personnages en pleine rue, ça prête toujours à sourire.

Autres formes de street arts

Les tricoteuses (et tricoteurs) ont également des adeptes en Hongrie. J’en ai trouvé pas mal en France, et j’ai été agréablement surprise de voir que cette pratique avait aussi cours ici. J’aime quand les arts sont variés, que plusieurs techniques et méthodes cohabitent.

Dans Budapest, on croise un certain nombre de statues en bronze modernes. Elles se distinguent des autres statues en bronze plus anciennes, par les thèmes abordés notamment. On retrouve, au bord du Danube, la « fille avec son chien ». Dans la station de métro Kossuth Lajos tér, celle qui permet de se rendre au Parlement, il y a une statue d’un homme malvoyant accompagné de son chien. Non loin du Parlement, vous pourrez également croiser une statue de Ronald Reagan. J’ai été surprise de trouver cet ancien président américain à Budapest mais je ne suis pas très calée en histoire hongroise. Cette statue honore les efforts de Ronald Reagan pour mettre fin à la Guerre Froide.

A lire aussi

J’adore dénicher les street arts, ce n’est plus un secret, j’aime voir tous les styles se côtoyer. Les artistes sont toujours surprenants, et ici, j’ai été contente de pouvoir observer des œuvres d’artistes hongrois que je n’avais pas encore vu en France. Le quartier phare est Józsefváros, le quartier juif, mais n’hésitez pas à explorer d’autres arrondissements de la capitale hongroise. Quels sont vos préférés ? Connaissiez-vous certains des artistes cités ici ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires