Travel Marmotte Travel Marmotte

Que découvrir dans l’ouest de la Charente ?

Dans cet article, je vous propose de découvrir l’ouest de la Charente. Nous découvrirons une abbaye, les bords de la Charente, un théâtre gallo-romain et un musée. Toutes ces balades et visites ne se trouvent pas très loin d’Angoulême, la préfecture du département, alors en route !

Publication : 14 Février 2015

Mise à jour : 18 Avril 2021

Lecture : 5 minutes

L’abbaye de Bassac

L’abbaye bénédictine Saint-Etienne de Bassac a été fondée au début du 11ème siècle et est dédiée à Sainte-Thérèse de Lisieux. Elle se situe au cœur des vignobles de Cognac dans un village typique de la Charente avec ses toits en pentes douces et ses rues bien conservées. Le style gothique est dominant à l’abbaye, mais, comme bon nombre d’édifices, elle a eu son lot d’événements tumultueux, on y retrouve donc des touches de styles baroque et classique également.

L’abbaye sort ruinée des Guerres de Religion avec des pillages et un incendie en 1562 ainsi que la bataille de Jarnac en 1569. Elle renaît 1 siècle plus tard grâce à la Congrégation des Bénédictins de Saint-Maur. Tous les travaux ne sont pas menés, le cloître est souvent dénommé « cour » car il ne bénéficie plus de ses galeries médiévales. Vous pourrez également voir le beau passage voûté qui relie le cloître à l’entrée de l’abbaye. Une porte ou une grille devait fermer cette longue galerie afin de permettre la clôture du monastère et garantir la tranquillité aux moines. Il subsiste un clocher de style roman et vous pourrez voir également l’enceinte fortifiée qui date du 15ème siècle.

Les bords de Charente à Jarnac

Jarnac est une commune d’un peu plus de 4 000 habitants située sur la rive droite de la Charente, voie fluviale stratégique par le passé, entre Cognac et Angoulême. Elle est connue pour être la ville de naissance de François Mitterrand, il est d’ailleurs enterré dans le petit cimetière de la commune et vous pourrez visiter sa maison natale. Située dans la zone d’Appellation d’Origine Contrôlée de Cognac, Jarnac accueille de grandes maisons renommées de négoce et beaucoup de petits producteurs de Cognac, de Pineau des Charentes et de vin de Pays charentais. Dans le centre, on retrouve notamment la maison Courvoisier qui propose du Cognac.

Depuis l’autre rive de la Charente, on peut d’ailleurs voir leur chai, en verre et en bois, rempli de tonneaux. Un peu plus à l’ouest, il y a le musée de la maison Tiffon-Braastad, qui se visite sur rendez-vous. Si vous prolongez la balader vers l’est vous rencontrerez une petite écluse et pourrez constater que la Charente se sépare en plusieurs petits bras, le secteur est très agréable.

Peut-être avez-vous entendu parler du « coup de Jarnac », qui fait référence à un duel entre Guy 1er Chabot, seigneur de Jarnac et François de Vivonne en 1547. Le seigneur de Jarnac partait perdant mais il utilisa une botte secrète qui lui fît remporter ce duel. On parle depuis de « coup de Jarnac » pour évoquer une traîtrise, bien que dans les faits cette botte ait été un coup habile qui rentrait dans les règles du duel.

Théâtre gallo-romain des Bouchauds

Le théâtre gallo-romain des Bouchauds se situe sur la commune de Saint-Cybardeaux à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d’Angoulême. Il se trouve le long de la Via Agrippa, une ancienne voie romaine qui reliait Saintes, en Charente Maritime, à Lyon. Les ruines se trouvent dans une fosse naturelle dans le flanc d’une colline, au sommet, on retrouve un sanctuaire, à 154 m d’altitude. Le site est découvert en 1865, une première série de fouilles est effectuée. Celles réalisées dans les années 70 et 90 révèlent la présence de vestiges d’une agglomération secondaire.

Le théâtre a un diamètre de 105,60 m ce qui en fait le plus grand d’Aquitaine. Il pouvait accueillir plus de 5 000 personnes et a été construit au début du 1er siècle mais d’autres aménagements datent du 3ème siècle. Le théâtre semblait destiné à des cérémonies religieuses. La cavea, l’espace qui recevait les spectateurs est divisé en 2 demi-couronnes.

Le sanctuaire, situé au sommet de la colline, qui semble avoir été aplanie, est composé de 2 ensembles. Le premier comporte des fondations de 2 temples, dont un octogonal et le second 2 petits temples carrés. Une statue de Mercure en argent doré a été retrouvée dans le sanctuaire mais on ignore le nom des divinités qui y étaient vénérées. Les 2 sites sont classés au titre des Monuments Historiques, en 1881 pour le théâtre et en 1992 pour le sanctuaire. Des sondages ont permis de découvrir des thermes aux alentours ainsi qu’un aqueduc.

Musée des arts du Cognac

Le musée des arts du Cognac, situé dans le centre historique de Cognac, assure la présentation de toutes les étapes de la fabrication de la célèbre boisson alcoolisée, de la culture des raisins ainsi que l’aspect packaging. Il ouvre en 2004 sur une surface d’environ 1 600 m², on le retrouve à côté des quais, où se déroulait l’embarquement du Cognac sur des gabares. Le bâtiment qui l’abrite est un hôtel particulier du 16ème siècle, adossé aux remparts de la ville.

Les pratiques et le savoir-faire remontent au 13ème siècle. Lors de la visite, on croise donc le chemin d’outils de la vigne et de la vendange ainsi que des machines à fabriquer des bouteilles. Une belle collection de bouteilles originales provenant du monde entier nous attend dans des vitrines. On peut également voir des affiches qui datent des débuts de la publicité de l’eau-de-vie mais aussi des étiquettes et des bouchons très variés.

La visite est complétée par des expositions temporaires et un fonds documentaire informatisé. Ce voyage à travers l’histoire, l’industrie, les métiers ou bien encore la distillation de la « liqueur des dieux » permet d’avoir une bonne vue d’ensemble de son univers.

A lire aussi

Carnet pratique

 

  • A voir

Abbaye de Bassac » 50 Route de Condé – 16120 Bassac » Gratuit » Site

Maison natale de François Mitterrand » 22 Rue Abel Guy – 16200 Jarnac » 5 € » Site

Maison Courvoisier » 2 Place du Château – 16200 Jarnac

Théâtre des Bouchauds » 16170 Saint-Cybardeaux » Gratuit (centre d’interprétation : 3 €) » Site

Musée des arts du Cognac » Les Remparts, Place de la Salle Verte – 16100 Cognac » 5 € » Site

Le département de la Charente est très varié en visites, paysages et patrimoines. L’ouest nous propose une plongée dans les vignobles de Cognac entourés de monuments à l’histoire millénaire. Le musée nous permet de comprendre l’histoire du Cognac, le cheminement touche plusieurs domaines ce qui permet de parcourir l’ensemble de son univers. Voir des ruines gallo-romaines en Charente m’avait un peu surprise, mais bien évidemment, si l’on est plus calé que moi en histoire, cela sera évident. La balade sur les bords de Charente est très agréable, on y flâne très facilement. J’ai encore beaucoup apprécié ce séjour, et vous, qu’en pensez-vous ? Connaissiez-vous ce coin de la Charente ? Qu’avez-vous préféré ? Quels sont les autres endroits que vous avez déjà visité ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires