Travel Marmotte Travel Marmotte

Que voir à Alfortville dans le Val-de-Marne ?

Que voir dans la ville d’Alfortville située près de Paris dans le département du Val-de-Marne ? Si vous êtes de passage dans le coin, vous vous êtes peut-être demandés quels étaient les points d’intérêt de la commune. Je vais donc vous en détailler quelques uns ici, entre architectures atypiques et street arts notamment, alors en route !

Publication : 11 Avril 2021

Lecture : 6 minutes

Se situer

 

Pays : France

Région administrative : Ile-de-France

Département : Val-de-Marne (94)

Alfortville

Alfortville est une ville située à 3 km au sud-est de Paris. Comme bon nombre de villes autour de la capitale, elle est assez peuplée, environ 44 000 habitants pour à peine 4 km². La commune bénéficie d’une géographie particulière, tout en longueur, le long de la Seine. Elle est d’ailleurs située au confluent de cette dernière et de la Marne et est séparée de la commune de Maisons-Alfort par les voies de chemin de fer. La gare est celle de Maisons-Alfort – Alfortville, elle est desservie par la ligne D du RER, on y voit passer régulièrement des TGV mais ils ne s’y arrêtent pas. La commune bénéficie de la proximité de la ligne 8 du métro avec les stations Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort, Maisons-Alfort – Stade et Maisons-Alfort – Les Juliottes.

Anciennement intégrée à Maisons-Alfort, Alfortville prend son envol en 1885. La ville compte une grande communauté d’origine arménienne, elle a accueilli des survivants du génocide. On y retrouve donc tout naturellement des épiceries, des églises, des écoles ou bien encore des restaurants, comme la Rogina, où l’on mange très bien.

La commune est typique du Val-de-Marne, on y retrouve des maisons en meulière ou bien encore d’autres en briques rouges. Quelques constructions plus modernes se démarquent par leurs couleurs et formes contemporaines mais ce ne sont pas les architectures qui attirent le plus l’attention à Alfortville.

Des architectures atypiques

La ville a su se démarquer en accueillant des projets ambitieux et atypiques. Avant de les découvrir, je vous propose quelques vues du POC !, le pôle culturel de la commune qui a tout de même quelques éléments d’architecture notables. Il comprend une salle de spectacle de 410 places, un espace de convivialité et une médiathèque. Ce pôle culturel a été ouvert en 2007, il se situe sur l’emplacement d’une ancienne manufacture de caoutchouc qui datait de 1868.

La Mapa

La Mapa, Maison d’Accueil pour Personnes Âgées, est l’œuvre de Manolo Nunez-Yanowski. C’est un architecture espagnol qui a notamment réalisé les Arènes de Picasso à Noisy-le-Grand, je vous en avais parlé brièvement dans mon article sur les espaces Abraxas. Cette construction est appelée Batman, mais je lui trouve plus des airs de paquebot, d’autres personnes y voient une boîte à chapeaux ou un gâteau de mariage. Cette construction se situe dans une petite rue, on est donc d’autant plus surpris quand on tombe dessus.

Le pont du Port à l’Anglais

Le nom du Port à l’Anglais vient de plusieurs déformations, Port à Langlois à l’origine, devient Port à l’Anglois et enfin le nom que l’on connait aujourd’hui. Ce pont, qui n’a donc rien à voir avec les anglais, est un pont qui relie Alfortville à Vitry-sur-Seine. C’est à hauteur du pont actuel qu’étaient récupérées les boules de Moulins, un système de transport de courriers vers Paris inventé en 1870 pour rétablir les communications avec la capitale en raison du siège par les Prussiens (ce fût un échec, aucune boule n’arriva avant la fin du siège).

Ce pont suspendu, avec ses airs de pont de Brooklyn, voit sa construction débuter en 1914 et stoppée nette avec la Première Guerre Mondiale. Elle reprend ensuite en 1921 pour s’achever en 1924, mais la Seconde Guerre Mondiale passe par là, plus précisément un bombardement en 1942, il est ensuite réparé en 1946. Une réfection de l’ensemble de sa structure est entreprise entre 1970 et 1980. Le pont est long de 250 m et était un lieu de baignade prisée dans les années 20. De nos jours, des voitures passent sur l’ouvrage et il existe, sur les extérieurs, des passages pour les piétons.

Chinagora

Chinagora est une curiosité architecturale, au confluent de la Seine et de la Marne, au nord d’Alfortville. Construit en 1992, ce complexe touristique décoré dans la plus pure tradition chinoise, abrite actuellement un hôtel 4 étoiles et un restaurant gastronomique. L’architecte chinois Liang Kunhao s’est largement inspiré de la Cité Interdite de Pékin. Que cela soit depuis les chambres d’hôtel ou du restaurant, vous aurez une belle vue sur la Seine ou la Marne.

Pendant des années, le bâtiment a été à l’abandon mais en 2012, le groupe hôtelier de luxe Huatian l’a complètement rénové, il a d’ailleurs pris officiellement le nom de Huatian Chinagora. On y retrouve également un jardin d’inspiration chinoise, situé au centre du complexe. Quand j’étais petite, je m’y baladais avec ma grand-mère, à l’époque, il y avait même un petit centre commercial où l’on retrouvait des magasins qui proposaient de la vaisselle ou bien encore des vêtements sur la thématique de la Chine. Le jardin était déjà présent, il était tout aussi magnifique.

Chinagora était le point de départ de croisières sur la Seine, entre Alfortville et l’Île aux Cygnes, entre le 15 et le 16ème arrondissement. Durant l’opération Paris Plages, des navettes relient Chinagora au pont Marie dans le 4ème arrondissement.

Les bords de Seine

Les bords de Seine d’Alfortville sont aménagés, vous pourrez vous y promener tranquillement, à pieds ou à vélo. A hauteur du pont du Port à l’Anglais, plusieurs tables ont été installées pour se poser. Une écluse se situe juste à côté du pont, la dernière avant Paris, elle bénéficie d’une passerelle mais elle n’est pas ouverte au public. L’écluse date de 1904, chaque jour, environ 40 bateaux l’empruntent.

A quelques dizaines de mètres se situe le centre aquatique de la ville, avec un bassin de 25 m, un sauna, un hammam, un toboggan en extérieur et un espace fitness. Prochainement, il devrait être possible de se baigner dans la Seine, plusieurs sites du Val-de-Marne ont fait l’objet d’études, notamment Alfortville avec le secteur du pont du Port à l’Anglais, affaire à suivre !

Des street arts

Près du POC !, vous pourrez retrouver un street art de Grems et Stéphane Opéra représentant divers bâtiments et lieux marquants de la ville comme le pont du Port à l’Anglais, la Mapa, le square de l’Abbé Pierre, la mairie et tellement d’autres. La fresque a été faite sur la totalité de la hauteur du mur. Depuis quelques temps, le street artiste Jace a posé ses valises à Alfortville, on retrouve 2 de ces réalisations sur la commune. Son style est très caractéristique avec ses petits bonhommes jaunes à la tête ronde que l’on appelle des gouzous. Ces œuvres sont pleines de détails, il est très intéressant de prendre le temps de s’y attarder. Un des street art de Jace a été réalisé sur la façade du groupe scolaire Octobre, un autre bâtiment remarquable de la ville. Construit en 1934, en hommage à la Révolution Russe de 1917, il est constitué de béton armé, c’était un bâtiment très moderne pour l’époque.

A lire aussi

Carnet pratique

 

  • Se restaurer

La Rogina » 177B Rue Paul Vaillant Couturier – 94140 Alfortville » Site

 

  • A voir

Le Poc ! » 82 Rue Marcel Bourdarias – Parvis des Arts – 94140 Alfortville » Site

La Mapa » 67 Rue Louis Blanc – 94140 Alfortville

Huatian Chinagora » 1 Place du Confluent France-Chine – 94140 Alfortville

Barrage éclusé de Port à l’Anglais » 103 Quai Blanqui – 94140 Alfortville

Centre aquatique » 50 Quai Blanqui, 94140 Alfortville » Site 

Street art – Jace » 5 Allée Modigliani – 94140 Alfortville

Groupe scolaire Octobre » 76 Rue Marcellin Berthelot – 94140 Alfortville

La commune d’Alfortville est riche en architectures atypiques, on est transporté dans les années 30, en Chine ou bien encore à New York. Elle sait être moderne également en accueillant de grands artistes de street art. Sa situation au bord de la Seine nous offre des balades bien agréables qui nous font oublier un temps que le secteur reste tout de même assez urbanisé. Se balader dans ses rues, c’est découvrir de vieilles maisons qui côtoient des bâtiments d’architectes qui interpellent. C’est un condensé d’ancien et de moderne, de classique et d’exotique ! Connaissiez-vous un de ces bâtiments ? Connaissiez-vous la ville ? Avez-vous d’autres coins que vous appréciez à Alfortville ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires