Temps de lecture estimé : 5 minutes 0 0 votes Évaluation de l'article Anne LANDOIS-FAVRETAuteur de ce blog et photographe, je vous emmène à la découverte de destinations plus ou moins lointaines, en France et en Europe. Je vous partage mes coups de cœur et mes balades. J’apprécie les street arts et l’architecture. N’hésites pas à me solliciter si vous avez des […]" />
Travel Marmotte Travel Marmotte

A la découverte de la Petite Ceinture, une ancienne ligne de chemin de fer à Paris

Dans cet article, je vous propose de découvrir la Petite Ceinture, une ancienne ligne de train de Paris. Depuis plusieurs années, des tronçons ont été rouverts et réaménagés en promenades ou en lieux de vie. J’ai effectué les balades avec Cécile du blog Famille France Trotteuse. Nous avons pu voir 3 sections, celles des 12, 13 et 15ème arrondissements, alors en route !

Publication : 03 Octobre 2021

Lecture : 5 minutes

Se situer

 

Pays : France

Région administrative : Ile-de-France

Département : Paris (75)

La Petite Ceinture

La Petite Ceinture est une ancienne ligne de chemin de fer construite autour de Paris durant la seconde moitié du 19ème siècle. Elle est longue de 32 km et a été ouverte par tronçons entre 1852 et 1869. Sa fonction première était de permettre le contournement de Paris aux trains de marchandises mais elle s’ouvrit ensuite aux voyageurs.

Elle atteint sont apogée en 1900, où elle assure la déserte de l’Exposition Universelle et transporte plus de 38 millions de voyageurs. Se fut ensuite le déclin, le métro lui faisant une concurrence très rude, mais il y avait également des problèmes de vétusté et de fréquences trop faibles. En 1934, la plupart de la ligne ferme, seule la ligne d’Auteuil reste ouverte jusqu’en 1985 et le trafic des marchandises s’arrête au début des années 90.

Laissées en friche, les infrastructures sont aujourd’hui souvent envahies par la végétation, ce qui donne une atmosphère particulière à la ligne et à permis le développement d’une biodiversité unique à Paris. La plupart des tronçons ne sont plus accessibles au public, même si les amateurs de street arts s’y amusent bien. Quelques tronçons ont donc été rouverts sous forme de promenades, des coulées vertes (espaces verts aménagés et protégés dans le cadre d’un plan d’urbanisation).

Le tronçon du 15ème arrondissement

Pour démarrer la balade, rendez-vous au 99 Rue Olivier-de-Serres. Sur ce tronçon de 1,3 km et accessible aux personnes à mobilité réduite, on retrouve un tunnel dont l’accès n’est pas autorisé malheureusement. Le tracé de la voie est parallèle aux boulevards des Maréchaux, il relie à l’ouest la place Balard à la rue Olivier-de-Serres à l’est.

Tout au long de la balade on croise des immeubles, souvent avec les façades qui s’arrêtent net pour faire place à la Petite Ceinture. En nous baladant, nous remarquons qu’au sol, il y a un décompte kilométrique ainsi que le nom des rues qui se situent juste en-dessous. Le passé ferroviaire du parcours est évoqué via des panneaux pédagogiques.

La voie sud est laissée en l’état, apte au passage occasionnel d’un train et la voie nord est reconvertie en cheminement piéton. Les aménagements autour des voies sont réversibles en cas d’activité ferrée exceptionnelle. Le bâtiment en briques rouges est l’ancienne gare de Vaugirard, on passe juste à côté, des travaux sont en cours. Depuis, un espace de coworking et de restauration, Voie 15, a ouvert.

Le tronçon du 12ème arrondissement

Long d’un peu plus d’1,6 km et accessible par la rue Daumesnil, via la coulée verte René-Dumont, le tronçon du 12ème arrondissement est plutôt varié en points d’intérêts. Depuis cette promenade, on surplombe les grands axes, une vision qui change à Paris. On a eu l’occasion de voir beaucoup de street arts, c’est clairement celui, dans ceux que l’on a vu, qui en comporte le plus.

On passe au dessus du viaduc des arts, c’est un ancien viaduc qui avait été construit, en 1859, pour soutenir les voies ferrées et qui actuellement accueille un ensemble d’ateliers de métiers d’art. On part au sud-est, en direction du bois de Vincennes. L’allée est très boisée et on se retrouve parfois à hauteur de fenêtres d’habitations, ce mille-feuille urbain est assez particulier. Plusieurs accès PMR sont disposés le long du parcours et on retrouve aussi des street arts sur les ascenseurs.

Un grand bâtiment avec des statues tout autour de son sommet se trouve être le commissariat central de l’arrondissement, une curiosité, d’en bas, je n’y avais jamais fait attention. On continue de serpenter entre les immeubles et on arrive sur une partie plus dégagée, c’est le parc de Reuilly puis on revient au niveau du sol. Après l’allée Vivaldi, un tunnel nous attend, on peut le traverser cette fois-ci. Des street arts le décorent et on trouve même une piste cyclable. Tout au bout, la coulée verte se termine par un escalier en colimaçon qui débouche, plus haut, sur la rue de Picpus.

Les autres tronçons

Nous nous sommes également baladées sur le tronçon du 13ème arrondissement, mais il n’a pas beaucoup d’intérêt. Il fait un peu moins de 500 mètres et on ne retrouve pas beaucoup de choses à voir, pas de tunnels ou d’anciennes gares à observer. Il y a des anciens rails, quelques tags inesthétiques et des chaises longues pour se poser et lire tranquillement.

Il existe évidement bien d’autres sections, on en trouve également dans les 14, 16, 17, 19 et 20ème arrondissements, je vous invite à les explorer vous même.

Des visites guidées avec des conférenciers sont organisées par l’association Sauvegarde Petite Ceinture. Si vous souhaitez en apprendre plus sur le patrimoine et l’histoire de la ligne ou bien encore voir une ancienne gare restaurée en lieu culturel, foncez sur leur site.

La Petite Ceinture vie encore grâce à de nombreux passionnés. Elle est régulièrement impactée par de nombreux projets urbains et le défi est de l’intégrer tout en sauvegardant ce superbe patrimoine ferroviaire. Des tronçons pourraient être rouverts et permettraient de désenclaver et désengorger certains secteurs du réseau actuel, mais il n’y a rien de décidé à l’heure actuelle.

A lire aussi

Carnet pratique

 

  • A voir

Petite Ceinture (15ème) » 99 Rue Olivier-de-Serres  75015 Paris

Petite Ceinture (12ème) » 38 Avenue Daumesnil – 75012 Paris

Les balades étaient, comme toujours avec Cécile, très sympas. Les tronçons des 12 et 15ème arrondissements sont plus longs que celui du 13ème, on a vraiment eu plus le temps de profiter des lieux, de la végétation, des habitations qui sont vraiment toutes prêt du chemin. L’ancienne gare de Vaugirard est un bâtiment historique notable à voir lors de la balade. Ce secteur, en hauteur est étonnement calme, on n’entend peu les voitures passer en contre-bas. Dans le 12ème, les street arts et le tunnel ponctuent agréablement la balade. Voilà une petite idée sortie sur Paris si vous aimez le patrimoine ferroviaire et la nature qui reprend ses droits. Un service de géolocalisation existe pour vous repérer lors de vos balades. Connaissez-vous la Petite Ceinture ? Avez-vous des tronçons préférés ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

26 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires